WWF CARPO : Togo confisque deux tons d’ivoire et appréhende trois trafiquants d’ivoire

 

...La police au Togo a appréhendé trois trafiquants d’ivoire et saisi presque deux tonnes d’ivoires en route vers le Vietnam. C’est l’un des plus grandes confiscations d’ivoire au Togo – un important pays de transit pour le commerce illégal d’ivoire en provenance des pays de l’Afrique Centrale.

 

La police est en train d’enquêter sur l’origine de l’ivoire qu’un homme vietnamien de 44 ans et ces deux complices togolais ont tenté d’exporter illégalement. Néanmoins il est soupçonné que l’ivoire en question vient de plusieurs pays.

 

Selon les responsables de la sécurité au Togo, l’ivoire était découvert dans un conteneur chargé du bois dans le port de Lomé et destiné au Vietnam.

 

Ce pays de transit important dans le commerce illicite ; l’ivoire qui vient de l’Afrique Centrale arrive souvent au pays de l’Afrique de l’Ouest avant d’être transporter à l’Asie.

 

La demande croissante pour l’ivoire dans les pays de destination, particulièrement en Asie, cause un véritable massacre des éléphants en Afrique. L’Afrique Centrale est particulièrement touché, ou, entre 2002 et 2012, presque deux tiers des éléphants de forêt ont été tués pour ce marché illégal international.

 

« Nous félicitons les autorités Togolaises pour avoir pu intercepter cette cargaison d’ivoire, qui corresponde à plus de 200 éléphants tués par ce commerce honteux. Le gouvernement Togo a envoyé un message fort au criminels qu’il agira contre le crime de la faune sauvage et qu’il punira ceux qui tentent d’utilise ce pays pour faciliter le commerce illégale de l’ivoire, » a commenté Bas Huijbregts, chef de la campagne de WWF contre le commerce illégale des espèces sauvages en l’Afrique Centrale.

 

« Nous encourageons ces autorités de menées les enquêtes jusqu’au bout afin de démanteler ce réseau criminel international, et d’impliquer des agences spécialisé tel que INTERPOL. »

 

«Il est important de souligner que le commerce illégal des espèces sauvages est l’une des activités criminelles transnationales les plus lucratives. Avec valeur estimée de $7.8-$8 milliards de dollars par an, le trafic des espèces de faune illicite vient à la cinquième position après le blanchiment d’argent, et le commerce de drogues, des armements, du pétrole et le trafic des êtres humains. »

 

Pour en savoir plus, bien vouloir ci-dessous consulter le contenu intégral du Communiqué de presse de WWF CARPO :Communiqué de presse de WWF CARPO

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020