GEF-WRI-PNUE-RA-COMIFAC: Grandes Conclusions de la Deuxième Réunion du Comité de Pilotage Régional du Projet – Approche Régionale Harmonisée à la Gestion Durable des Forêts de Production du Bassin du Congo

 

 

...La présentation du niveau d’avancement global du projet à mi-parcours montre les taux de réalisation ci-après : 61% pour l’ensemble des activités liées à la lutte contre l'exploitation forestière illégale, 67% pour les activités de la composante des incitations techniques et financières pour la Gestion Durable des forêts, 78% pour les travaux liés aux conditions de gouvernance permettant la participation équitable entre toutes les parties prenantes,... 56% pour la mise en place et l’opérationnalisation d’un système de suivi et évaluation et 89% pour la gestion du projet...

 

Bien vouloir télécharger ci-dessous le communiqué final de la réunion

 

 

 

 

Pointe Noire (République du Congo) -  S’est tenu la 2ième réunion du comité de pilotage régional du projet « Approche régionale harmonisée à la gestion durable des forêts de production du bassin du Congo ». Ont pris par aux travaux, les représentants des Coordinations Nationales de la République du Cameroun et de la République Centrafricaine, de Points Focaux Nationaux des projets pilotes venus de la République du Congo, la République Gabonaise et la République Démocratique du Congo. Y ont également pris part le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) représentée par le coordonnateur national du Congo, L’Organisation pour le Développement et l’Environnement (ODE), Amigos de la Naturaleza y del Desarrollo de Guinea Ecuatorial (ANDEGE), la convention nationale des associations et ONG de développement et l’environnement du Congo (CONADEC), l’agence d’exécution du projet World Ressources Institutes (WRI) et son partenaire Rainforest Alliance (RA), ainsi que les membres du comité de pilotage national du projet pilote au Congo : le bureau d’études DMI-Consultants et le collège d’enseignement Technique Mixte 12 Août 1965 (CETM).

 

Suite à la cérémonie d’ouverture, à la présentation des participants et l’amendement de l’agenda, les travaux se sont poursuivis par la présentation du niveau global de réalisation du projet comme documenté dans le système de suivi-évaluation mis en place, les premières observations de la revue à mi-parcours du projet, les activités réalisées en 2013 par le projet dans les pays pilotes (RCA, République du Congo et Guinée Équatoriale) et au niveau régional, ainsi que les plans de travail annuels 2014. Pour évaluer le parcourt de ce projet depuis la tenue de la première réunion du comité de pilotage, les participants ont eu droit à des présentations portant sur le niveau global de réalisation du projet sous une approche de suivi-évaluation. Il ressort que :

 

♦ pour l’ensemble des activités liées à la lutte contre l'exploitation forestière illégale, la réalisation a été de 61%,

♦ pour les activités de la composante des incitations techniques et financières pour la Gestion Durable des forêts, elle a atteint 67% de réalisation,

♦ pour les travaux liés aux conditions de gouvernance permettant la participation équitable entre toutes les parties prenantes, les réalisations ont atteint 78%,

♦ pour la mise en place et l’opérationnalisation d’un système de suivi et évaluation, on note 56% de réalisation,

♦ Et de façon globale, il ressort que la gestion du projet atteint 89%.

 

A la suite de cette présentation générale du projet, les pays bénéficiaires ont également présenté l’état de mis en œuvre des projets dans leurs pays respectifs et il en ressort des avancés significatives malgré les difficultés rencontrées. Notamment :

 

♦ l’insécurité qui limite la réalisation des activités dans la zone du sud-ouest et le manque de matériels suite au pillage des locaux d’ODE à Bangui.

♦ le retard dans le processus d’attribution du marché pour le mur de clôture et le raccordement au réseau électrique de l’atelier de menuiserie du CETM 12 Août 1965 au Congo :

♦ la lenteur des parties prenantes à répondre aux sollicitations du projet et la lourdeur administrative interne dans la mise à disposition des fonds pour la réalisation des études par les consultants.

 

Ces difficultés ont occupé les discussions entre les participants et les a poussé à formuler des recommandations fortes  en faveur d’une amélioration des stratégies dans la mise en œuvre du projet.

 

Cependant, il convient de signaler ici que cette rencontre a été marquée par la tenue à la veille de la réunion, d’un atelier de validation des livrables du projet les 10 et 11 Mars 2014, et la visite au Collège d’Enseignement Technique Mixte 12 Août 1965 (CETM) par les participants afin de se rendre compte du niveau d’avancement des travaux de réhabilitation du bâtiment de la section menuiserie.

 

C’est sur une note de satisfaction générale que les participants se sont séparés en se donnant rendez vous en Guinée Équatoriale au mois de février 2015 pour la tenue de la 3ième réunion du comté de pilotage dudit projet, dans l’espoir qu’il aura connu des avancées significative.

 

Bien vouloir télécharger ci-dessous le communiqué final de la réunion

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020