Onzième session de la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CdP 11 à la CLD)

 

S’est tenue du 16 au 27 Septembre 2013 à Windhoek- Namibie, la onzième session de la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CdP 11 à la CLD) sur le thème « Une CNULD renforcée pour un monde neutre en dégradation des terres » et présidé par M. Uahekua Herunga, Ministre de l’environnement et du tourisme de Namibie.

 

Cette occasion a servi de la tenue de la onzième réunion du Comité de la science et de la technologie (CST 11) et de la douzième réunion du Comité chargé de l’examen de la mise en œuvre de la Convention (CRIC 12). En mage de la CdP, deux dialogues ouverts avec les organisations de la société civile (OSC) ont eu lieu ainsi qu’un Segment de haut niveau, composé de tables rondes regroupant les ministres et autres fonctionnaires. En outre, de nombreuses manifestations parallèles à savoir la réunion de parlementaires, le deuxième Forum des entreprises au service de la gestion durable des terres et le Pavillon des conventions de Rio (PCR), se sont également tenus .

 

Ces différents événements ont mobilisé environ 3 000 personnes issues des gouvernements, des agences des Nations Unies et d’autres organisations internationales, des organisations non gouvernementales et de la société civile.

 

A l’issu de ces 12 jours de réunion de la CdP11, les délégués ont :

 

Adopté 41 décisions portant sur:

 

  • L’établissement d’une interface science-politique (ISP) pour renforcer le rôle de la CLD en tant qu’autorité mondiale sur la désertification, la dégradation des terres et la sécheresse (DDTS) et la gestion durable des terres (GDT);
  • L’adoption du Portail de partage des connaissances scientifiques (PPCS) pour améliorer la gestion des connaissances, notamment les savoirs traditionnels, les meilleures pratiques et les exemples de réussites;
  • L’approbation du fichier d’experts indépendants;
  • La création de deux groupes de travail spécial, l’un sur le processus itératif participatif relatif à l’affinement des indicateurs d’impact et à leur suivi, et l’autre pour discuter des options pour fournir des avis scientifiques à la CLD;
  • et l’interpellation d’un modèle de partenariat multipartite pour le lancement d’un programme de bourses.

 

Approuvé 12 recommandations formulées par le CRIC, portant sur :

 

  • les meilleures pratiques concernant la mise en oeuvre de la Convention;
  • l’interaction de la CLD avec le Fonds pour l’environnement mondial (FEM);
  • les plans de travail pluriannuels des institutions et des organes subsidiaires de la Convention;
  • l’évaluation des flux financiers pour la mise en oeuvre;
  • l’évaluation de la mise en oeuvre de la Convention au moyen des objectifs stratégiques 1, 2 et 3, et au moyen des objectifs opérationnels de la Stratégie décennale;
  • les indicateurs de résultats et de progrès,
  • la méthodologie et les procédures d’établissement des rapports;
  • et les façons de promouvoir et de renforcer les liens avec les autres conventions et organisations internationales pertinentes.

 

Adopté 20 décisions transmises du Comité plénier (CP) présidé par Chencho Norbu (Bhutan), portant sur :

 

  • les nouveaux arrangements du Mécanisme mondial (MM); le suivi à apporter aux résultats de Rio+20;
    • l’amélioration des mécanismes pour faciliter la coordination régionale de la mise en oeuvre de la Convention;
    • la mise en œuvre de la stratégie globale de communication;
    • et les procédures révisées pour l’accréditation des OSC et des représentants du secteur privé à la CdP.

 

Le fait marquant de cette réunion de la CdP a été la demande par les délégués, au Secrétariat de présenter des projections budgétaires pour chaque décision avant son approbation. et En raison de l’incertitude sur les implications budgétaires de la plupart des décisions négociées, les progrès du groupe de contact sur le programme et le budget ont été lents, même si le budget 2014-2015 a été approuvé.

 

Parmi les 41 décisions adoptées par la CdP 11, les participants ont souligné le consensus obtenu sur l’établissement d’une ISP et d’un PPCS comme des outils pour aider à la Convention à devenir une autorité mondiale en matière de connaissances scientifiques et techniques, et sur le lancement d’un processus intersessions pour examiner la façon de définir les objectifs de la Convention en matière de lutte contre la DDTS par rapport au résultat de Rio+20, appelant à des efforts pour parvenir à un monde neutre en dégradation des terres (MNDT).

 

La fin de cette onzième session a été sanctionnée par une déclaration dans laquelle, les délégués ont également souligné que leur décision de transférer le siège de la GM à Bonn, en Allemagne, avec le maintien d’un bureau de liaison à Rome, en Italie, constitue une résolution longtemps attendue face aux défis institutionnels.

 

Il est a noté que la clôture de la CdP 11 a marqué la fin des six années du mandat du Secrétaire exécutif de la Convention, Luc Gnacadja, et a cet effet les délégués ont saisi l’occasion pour lui adresser leur gratitude pour sa contribution et ont souhaité la bienvenue à son successeur, Monique Barbut, ancienne Présidente directrice générale du FEM, qui devra impulser une nouvelle dynamique au SE de la convention.

 

Pour plus de détails sur cette rencontre du CdP1, veiller consulter les rapports à travers ce lien :  ICI

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.