Vers des nouveaux objectifs de développement durable

 

Le siège de l’ONU à New York a abrité la dixième session du Groupe de travail ouvert à tous (GTO) sur les objectifs de développement durable (ODD) de l’Assemblée générale des Nations Unies, du 31 mars au 4 avril 2014.

 

L’existence du GTO est l’expression de la volonté manifeste des gouvernements à élaborer un ensemble d’ODD, à la suite de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20), tenue en Juin 2012 au Brésil. Ce groupe qui se veut transparent, a la particularité d’être ouvert aux parties prenantes et est composé de 30 représentants des cinq groupes régionaux des Nations Unies, désignés par les Etats membres des Nations Unies.

 

Depuis sa création, des sessions se sont tenues en vue d’élaborer une proposition d’ODD et c’est dans cette logique que la dixième session s’inscrit et a pour objectif de recueillir les observations des membres sur une liste de 19 domaines d’intervention identifiés précédemment et sur les cibles potentielles liées à chaque domaine d’intervention.

 

Cette dixième session s’est déroulée avec une approche basée sur les présentations et les débats en plénière sur les points suivants :

 

♦ La méthodologie, les objectifs et les cibles ;

♦ la consolidation des domaines d’intervention, concentration sur les objectifs et les cibles possibles éradication de la pauvreté et promotion de l’égalité ;

♦ L’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, l’éducation, l’emploi et le travail décent pour tous, la dynamique de la santé et la démographie ;

♦ L’eau et l’assainissement et l’agriculture durable, la sécurité alimentaire et la nutrition ;

♦ La croissance économique, l’industrialisation, l’infrastructure et l’énergie ;

♦ les villes et les établissements humains durables, promotion de modes de consommation et de production durables et lutte contre le changement climatique ;

♦ la conservation et utilisation durable des ressources halieutiques, du milieu marin, des écosystèmes et de la biodiversité ;

♦ Les moyens d’exécution/le partenariat mondial pour le développement durable ;

♦ les sociétés pacifiques et non-violentes, la primauté du droit et la bonne gouvernance.

 

A la suite de ces travaux en plénière, une réunion avec de grands groupes et autres parties prenantess’est tenue, avec pour objectif de traduire ces propositions de point inscrit dans l’ODD en des actions concrètes( vision, objectifs et cibles).

 

Au terme de ces cinq jours de rencontre le GTO a examiné un nombre incroyable d’idées qui nécessitera pour la co-présidence de procéder à la réduction du nombre et de proposer une nouvelle version qui sera proposée pour amendement à la GTO 11 qui se tiendra le 18 avril 2014.

 

Pour plus d’information sur le déroulement du GTO10 et sur l’analyse des résolutions, veuillez consulter ce lien : http://www.iisd.ca/sdgs/owg10/

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020