UICN-Caractérisation d’une population de grands et moyens mammifères dans la Reserve de Faune du Dja : Potentiel et menaces

UICN publication

 

Dans le cadre du processus de révision du plan d’aménagement de la Réserve de Biosphère du Dja et sa zone périphérique, un inventaire de grands et moyens mammifères a été réalisé du 15 mars au 06 juin 2015 par les éco gardes sous la supervision technique de l’UICN avec un focus sur l’éléphant de forêt, le gorille de plaine et le chimpanzé.

 

La méthodologie utilisée ici a été basée sur les observations indirectes dans une combinaison alternée des techniques de recce et transect linéaire. Les logiciels d’analyse bio-statistiques et de cartographie ont été mis à contribution pour aboutir aux principaux résultats obtenus suivant les techniques de statistiques descriptives.

 

Au terme des analyses des données issues de cette étude, il ressort qu’au moins 17 espèces de mammifères ont été recensées dans la Réserve de Faune du Dja. Les artiodactyles très représentés par les céphalophes roux sont les plus abondants. Les densités surfaciques (ha) des populations d’éléphants, de gorilles et chimpanzés sont respectivement de 0,002, 0,030 et 0,029. Les effectifs d’éléphants, gorilles et chimpanzés sont de 820, 15994 et 15100 dans la Réserve de Faune du Dja. Le braconnage constitue la principale menace de cette aire protégée tandis que l’on note quelques empiètements clandestins de l’exploitation forestière dans la partie sud-est de la réserve. Les secteurs Est, Sud et nord-ouest sont les plus soumis à la pression de braconnage, laissant une abondance faunique allant dans le sens sud-ouest-Nord-est.

 

Au regard de la pertinence de cette analyse, nous formulons les recommandations ci-après:

 

  • Intensifier les patrouilles de lutte anti-braconnage à l’intérieur de la Réserve de Faune du Dja en y construisant 04 postes de surveillance permanente sur la base de la division de l’aire protégée en autant de secteurs ;

 

  • Développer une stratégie de sensibilisation des populations riveraines visant leur conscientisation en vue d’une implication active dans la lutte contre le braconnage en général et le trafic de l’ivoire en particulier ; cette stratégie devrait intégrer le développement et l’appropriation des projets alternatifs au braconnage et inhérents à l’amélioration du bien-être des populations locales.

 

Pour d’amples informations sur l’étude, bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.