Talla M., Calaque R. 2014. Durabilité de la foresterie en Afrique Centrale ? En luttant contre la corruption !

 

 

 

 

Leçons tirées des IRR au Cameroun. Document de travail. Yaoundé, Cameroun

 

Les titres : (1)  La corruption : cause majeure de la mauvaise gestion des ressources forestières en Afrique Centrale ? Exemple du racket au Cameroun (2)  La lutte contre la corruption (LCC) pour sortir d’un problème forestier : test de la méthode « Initiative à Résultats Rapides » (IRR) par le MINFOF du Cameroun (3)  Perspectives pour l’amélioration de la gestion forestière en Afrique centrale par la lutte contre la corruption (LCC

 

 

En plus d’être menacée par la démographie et la mauvaise gouvernance territoriale, la forêt d’Afrique Centrale est également menacée par les activités forestières non-durables. La plupart sont illégales et nuisent simultanément à l’autonomie financière de l’Etat, à la pérennité des entreprises vertueuses, à la qualité de vie des communautés rurales et à la survie de la biodiversité. Des techniques à faibles impacts et des incitations politico-économiques ont été validés, via la certification principalement, mais cela reste marginal par rapport aux mauvaises pratiques : cette crise n’est donc pas technique, mais de gouvernance. Les modalités de prise de décision dans le secteur forestier, en particulier concernant l’application des lois, sont minées en premier lieu par la corruption, qui conduit à la surexploitation et donc au déclin.

 

Cependant, la lutte contre la corruption (LCC) dans le secteur forestier s’élève dans la sous-région, notamment au Cameroun, où des méthodes innovantes ont été testées, telles que les Initiatives à Résultats Rapides (IRR). Appliquée au transport des débités issus des forêts communautaires de l’Est Cameroun entre Bertoua et N’gaoundéré, l’IRR a permis en 100 jours de supprimer entièrement les contrôles forestiers illégaux qui reposaient sur un racket, élément parmi d’autre de la corruption du secteur forestier local. Basées sur le coaching des acteurs de terrain autour d’objectifs concrets atteignables rapidement, cette méthode adaptée a démontré pouvoir favoriser des pratiques pertinentes et surtout un changement des mentalités, malgré les multiples obstacles dressés par la corruption. La lutte contre la corruption au Cameroun repose sur une stratégie nationale et nécessite la conjonction de multiples approches, telles que le suivi des dépenses publiques ou la promotion des lanceurs d’alertes. En associant de manière subsidiaire l’IRR à ces autres outils de LCC, les acteurs probes du secteur forestier, qu’ils soient publics, privés, communautaires ou partenaires internationaux, peuvent simultanément contribuer à la conservation des ressources forestières pour les générations futures, et montrer l’exemple à d’autres secteurs pour consolider l’Etat de droit, qui est indispensables pour l’émergence durable et équitable de l’Afrique Centrale.

 

 

Bien vouloir télécharger le document de travail ci-dessous :

 

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020