L’Evaluation Environnementale : un instrument privilégié pour l’amélioration des conditions de vie des populations dans le cadre d’un développement équilibré et durable Bulletin d’informations n°002/Décembre-2013 -

 

Dans cette édition : Editorial : Le SEEAC Célèbre la fin du PAANEEAC -  Le SEEAC en 2013 : Bilan des actions menées pour la promotion de l’Evaluation Environnementale - Le SEEAC : Planification Stratégique - Un outil de gestion et de mise en oeuvre pour le SEEAC : Le Manuel de procédures administratives et financières - 5e Séminaire International du SEEAC : un évènement riche de leçons et de recommandations - La mise en route du RACEEAC : une étude régionale en cours - Les profils d’évaluation environnementale des pays de l’Afrique centrale et de l’ouest mis à jour avec la collaboration du SEEAC - UNESCO-SEEAC: Des lendemains prometteurs -  Le SEEAC signe un contrat avec l’IFDD pour une mission le renforcement du cadre réglementaire relatif à l’évaluation environnementale des Comores - Voeux du SEEAC à tous ses partenaires

 

 

Bien vouloir télécharger le Bulletin d’informations n°002/Décembre-2013

 

 

VOUS POUVEZ CONTRIBUER À CE BULLETIN EN ANNONÇANT DES ÉVENEMENTS, DE NOUVELLES PUBLICATIONS, EN PARTAGEANT DES CONNAISSANCES ET DES EXPÉRIENCES.

 

Pour vous inscrire à ce bulletin d’information du SEEAC, veuillez envoyer un mail à seeac@seeaconline.org  avec pour objet « inscription au bulletin d’information » et votre adresse mail

Pour votre information continue, merci de visiter continuellement notre site web : www.seeac@seeaconline.org

 

Un extrait:

 

Editorial : Le SEEAC Célèbre la fin du PAANEEAC

 

L’apothéose de six années de partenariat entre le Secrétariat pour l’Evaluation Environnementale d’Afrique Centrale (SEEAC) et le ministère néerlandais des affaires étrangères (DGIS) à travers son bras séculier pour la circonstance : la Commission Néerlandaise pour l’Evaluation Environnementale (CNEE) dans le cadre du Programme d’Appui aux Associations Nationales pour l’Evaluation Environnementale d’Afrique Centrale (PAANEEAC) a été célébrée au cours de la Réunion Annuelle du SEEAC qui s'est tenue du 01er au 04 octobre 2013, à l’hôtel Sawa de Douala. Lancé en novembre 2007 à Douala au Cameroun, Le Programme d’Appui aux Associations Nationales pour l’Evaluation Environnementale d’Afrique Centrale (PAANEEAC) consistait d’une part en un financement de base en vue de sécuriser les ressources minimum pour le fonctionnement courant du SEEAC et de associations nationales pour l’évaluation environnementale membres de son réseau et, d’autre part, en un programme complémentaire de renforcement des capacités en étude d’impact sur l’environnement, évaluation environnementale stratégique, suivi, préparé et géré par la CNEE.

 

Globalement, le PANEEAC aura contribué à fortifier un réseau sous-régional mature en : (i) contribuant efficacement au développement de l’évaluation environnementale en tant qu’instrument de promotion du développement durable, de la bonne gouvernance, de la lutte contre la pauvreté et de l’amélioration des conditions de vie des populations locales ; (ii) offrant une plateforme aux professionnels tant au niveau national que sous régional en vue de coordonner les initiatives de renforcement de capacités et de concertation, de promotion de l’éthique professionnelle et (iii) contribuant à l’amélioration du cadre légal, règlementaire, institutionnel et organisationnel de l’évaluation environnementale. Signalons singulièrement sa contribution à la mise en route de l’initiative du Réseau des Administrations en Charge de l’Evaluation Environnementale en Afrique Centrale (RACEEAC) placé sous l’ancrage institutionnel de la CEEAC.

 

 

Malgré tout ces acquis, les défis pour le SEEAC et son réseau d’associations nationales restent très grands dans un contexte où les pays concernés affichent clairement leurs ambitions d'atteindre l'émergence à plus ou moins court terme, ce qui se traduit par une politique relativement agressive de gestion de l'environnement et de ses ressources au profit de l'économie. De même, l'évaluation environnementale doit mieux se positionner comme moyen privilégié d'intégration, dans les processus de développement, des thématiques émergentes à l'instar des changements climatiques, la REED+, l’économie verte, la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

 

C'est le lieu de remercier sincèrement le Ministère des Affaires Etrangères des Pays Bas et la Commission Néerlandaise pour l’Evaluation Environnementale (CNEE) pour la belle aventure qu'à constitué le Programme d’Appui aux Associations Nationales pour l’Evaluation Environnementale d’Afrique Centrale (PAANEEAC). Il importe de relever que la réunion annuelle a fortement recommandé au SEEAC d'examiner avec la CNEE les possibilités de poursuivre leur relation de travail au delà du Programme d’Appui aux Associations Nationales pour l’Evaluation Environnementale d’Afrique Centrale (PAANEEAC).

 

 

Au demeurant, le Secrétariat pour l’Evaluation Environnementale pour l’Evaluation Environnementale d’Afrique Centrale sait pouvoir continuer à compter sur ses partenaires : la Communauté Economique des Etats d l’Afrique Centrale (CEEAC), les administrations nationales en charge de l’environnement, l'Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO), l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), la Conférence sur les Ecosystèmes des Forêts Denses et Humides d’Afrique Centrale (CEFDHAC), le Réseau de Parlementaires pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPAR) et sur tous les acteurs du pour relever les défis de sa pérennisation.

 

Meilleurs voeux 2014 à tous.

Dieudonné Bitondo, Ir, PhD. Secrétaire Exécutif

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020