Un nouveau groupe de travail désormais opérationnel aux cotés du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC

 

Il s’agit du Groupe de Travail Gouvernance Forestière (GTGF), qui sort des cendres de la Task Force AFLEGT/FLEGT existante depuis 2006 et qui jusque là, n’a pas été à la hauteur des attentes des pays de la sous-région et de ses partenaires. C’est depuis la  tenue de l’atelier d’Opérationnalisation du Groupe de Travail Gouvernance Forestière de la COMIFAC (GTGF) à Brazzaville du 23 au 24 Octobre 201, que le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC s’est doté d’un nouveau groupe devant travailler dans le domaine de la Gouvernance forestière en son sein.

 

Placé sous la modération de Monsieur Elie HAKIZUMWAMI, Consultant de PROFOREST et assisté de Monsieur Patrice BIGOMBE LOGO du Centre de Recherche et d’Action pour le Développement Durable en Afrique centrale (CERAD), cet atelier a été organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l’appui financier de la GIZ et visait mettre autour d’une table les acteurs clés et les experts en matière de gouvernance avec Etats membres de la COMIFAC, pour une discussion et une validation des modalités d’opérationnalisation du GTGF. Environ quarante experts en gouvernance forestier et des représentants des Directions en charge des forêts des pays de l’espace COMIFAC, de la CEFDHAC et de ses Réseaux dont REFADD, REPALEAC, REJEFAC et RECEAC et du Secteur Privé dont ALPICAM, PFBC ont répondus présents à l’invitation du SE-COMIFAC. Etaient aussi présents, des représentants des institutions techniques et financières, dont : la CEEAC, la COMIFAC, la FAO, l’OIBT/OAB, la GIZ, PPEFC-KFW, le CIFOR, le UNFS/CARPE, la JICA, UICN/TRAFFIC, PROFOREST et RAINFOREST ALLIANCE.

 

Pendant deux jours ces panels d’experts se sont livrés à une gymnastique intellectuelle à travers des présentations et des débats en groupe, pour aboutir des excellents résultats.

 

La peinture faite de cet atelier présente trois articulations majeures. A savoir :

 

Cérémonie d’ouverture

 

Ici, trois allocutions ont meublé cette partie de l’atelier. Il de celle prononcée respectivement par : Monsieur HUBER Thorsten, Conseiller Technique de la GIZ au Projet d’Appui à la COMIFAC, Monsieur Raymond MBITIKON, Secrétaire Exécutif de la COMIFAC et Monsieur Michel ELENGA, Directeur de Cabinet du Ministre de l’Economie Forestière et du Développement Durable de la République du Congo.

Il en ressort de ses allocutions que le GTGF vient en appui au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC au même titre que les autres groupes de travail existants et en réponse à l’épineuse question de la gouvernance forestière dans la gestion durable des forêts en Afrique centrale qui est la raison d’être de la COMIFAC. D’où l’existence d’un axe dans son plan de convergence consacré à la Gouvernance forestière.

Il ressort également que le GTGF est une substitution de la Taskforce  AFLEG/FLEGT, qui depuis sa création en 2006 n’a pas pu combler les attentes de la COMIFAC et de ses partenaires. Et il est dont question pour ce nouveau né, de restauré la bonne gouvernance forestière dans la sous région en appliquant ses principes fondamentaux que sont : la transparence, l’équité, la participation, la responsabilisation, la coordination et l’appropriation

Face à ces enjeux majeurs de la gouvernance forestière dans les pays de l’espace COMIFAC, les participants ont été invités à mettre à profit les success stories en la matière et de faire preuve de réalisme dans les propositions concrètes pour l’opérationnalisation du GTGF.

 

Session des présentations et travaux de groupe

 

Après l’audition des allocutions d’ouverture prononcées et très appréciées des participants, ces dernières ont suivi des présentations faites sur des thèmes pertinents, notamment :

 

  • Les enjeux et défis de la gouvernance forestière en Afrique centrale, présentés par Monsieur Patrice BIGOMBE LOGO
  • le dialogue Chine-Afrique pour la promotion de conservation et la gestion durable des ressources forestières en Afrique centrale, présenté par Monsieur Isaac Yves NYENGUE BAHANAK du programme GIZ d’appui à la  COMIFAC ;
  • le Plan de Convergence de la COMIFAC, présenté par Monsieur Martin TADOUM, Secrétaire Exécutif Adjoint de la COMIFAC ;
  • les propositions relatives au rôle, à la configuration et au fonctionnement du Groupe de Travail Gouvernance Forestière de la COMIFAC, présenté par Monsieur Jean Claude NDO NKOUMOU, Expert en Gouvernance Forestière du Projet GIZ d’Appui à la COMIFAC et Madame Florantine Mapeine ONOTIANG, Expert Juriste de la COMIFAC.

 

À l’issu des ces présentations, la réaction des participants a laissé croire ces présentations ont nivelé leur niveau de compréhension sur le sujet central et leur a donné des orientations pour les travaux en groupe dont les contributions étaient attendues sur (1) la lettre de mission du Groupe de Travail Gouvernance Forestière, (2) les thématiques prioritaires à traiter par le Groupe de Travail et (3) la feuille de route du Groupe de Travail à l’horizon de trois ans prochains (horizon 2016).

 

A l’issu de ces travaux de groupe et des restitutions faite en plénière, on retient après débat que :

 

Pour la lettre de mission du GTGF chargé de renforcer des états à travers le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC en matière de gouvernance forestière en Afrique centrale, ses missions se déclinent en trois éléments majeurs :

 

  • Réfléchir et analyser les questions liées à la Gouvernance Forestière en Afrique Centrale ;
  • Proposer les mesures pour la mise en œuvre des solutions identifiées sur ces questions de gouvernance forestière ;
  • Faciliter le partage des expériences et des bonnes pratiques sur la Gouvernance forestière en Afrique Centrale.

 

Sur le plan organisationnel, il sera constitué des Comités ad hoc d’Experts constitués en fonction des thématiques prioritaires retenues, d’un Facilitateur au sein du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, d’un modérateur du Groupe de Travail et la Plénière du Groupe de Travail Gouvernance Forestière.

 

Sur le plan fonctionnel, il sera comme un collectif de Comités ad hoc d’Experts, avec une réunion plénière délibérante pour la validation des résultats des travaux desdits Comités d’Experts. Le choix des participants aux réunions plénières est guidé par le souci de concilier représentativité, légitimité et efficience.

 

Pour ce qui est thématiques prioritaires et de la feuille de route pour l’année 2014, les actions et les partenaires techniques ont été identifiés par les participants autour cinq thèmes majeurs :

 

  • Politiques et législations forestières ; 
  • Légalité forestière et Certification forestière ;
  • Transparence et lutte contre la corruption dans le secteur forestier ;
  • Secteur artisanal et informel ;
  • Gestion décentralisée des forêts.

 

Vue la qualité des échanges sur la problématique de la gouvernance forestière en Afrique Centrale pendant la restitution, les participants ont formulé des recommandations visant à renforcer le GTGF dans son opérationnalisation et de l’amener à combler les attentes des pays de l’espace COMIFAC. Il s’agit de :

 

  • Que la feuille de route définie à l’atelier de Brazzaville soit améliorée et consolidée par l’Expert en Gouvernance Forestière du Projet GIZ d’Appui à la COMIFAC et l’Expert Juriste de la COMIFAC et renvoyée à tous les participants aux travaux de Brazzaville ;
  • Qu’il soit mis en place un Consortium des initiatives existantes en matière de Gouvernance Forestière en Afrique centrale, avec l’appui de la Cellule FLEGT du Secrétariat de la CEEAC ;
  • Que le Groupe de Travail Gouvernance Forestière de la COMIFAC établisse une collaboration avec le Groupe de Travail de la Cellule FLEGT du Secrétariat de la CEEAC ;
  • Que le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC mobilise et contacte l’ensemble des Experts pressentis comme membres du Groupe de Travail Gouvernance Forestière pour qu’ils participent aux travaux du Groupe de Travail.

 

L’information qui a constitué la cerise sur le gâteau de cette rencontre stratégique, a été l’annonce faite par la Cellule FLEGT du Secrétariat de la CEEAC au sujet de la disponibilité financière au niveau de la CEEAC, pour appuyer les activités et le fonctionnement du Groupe de Travail Gouvernance Forestière de la COMIFAC dans le cadre des activités du Programme ECOFAC V

 

Cérémonie de clôture

Une seule allocution a été prononcée pour mettre fin à ces deux jours d’intense travail. Il s’agit de celle prononcée par M. Martin TADOUM, Secrétaire Exécutif Adjoint de la COMIFAC, qui avec des mots appropriés, a remercié les participants pour leur contribution à cet atelier d’opérationnalisation du GTGF.

C’est sur cette note que les participants se sont séparés à Brazzaville avec le désire de voir le GTGF fonctionnel afin de répondre aux attentes du Secrétariat exécutif de la COMIFAC.

 

Les actes de cet atelier peuvent être téléchargés ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.