En prélude du Colloque international sur la biodiversité dans les forêts tropicales du Gabon

 

A la veille de la  tenue les 29 et 30 avril 2014 à Libreville, du colloque international sur la biodiversité dans les forêts tropicales du Gabon, les organisateurs de l’événement, en présence d’un chercheur de l’Université de Kyoto (Japon), ont livré les objectifs de ce colloque, ainsi que les résultats des études menées par le PROCOBHA, principal initiateur du projet.

 

 

Libreville (Gabon), 29 et 30 avril 2014 - Se tiendra un colloque international sur La biodiversité dans les forêts tropicales du Gabon., à l’Institut français du Gabon (IFG) à Libreville. Il  réunira de nombreux experts et chercheurs de divers pays, issus de domaines aussi variés que l’anthropologie, l’écotourisme et l’écologie. Organisé par le Projet de conservation de la biodiversité en forêt tropicale à travers la coexistence durable entre l’homme et l’animal (Procobha), en partenariat avec le Centre national de la recherche scientifique et technologique (Cenarest) et l’Institut de recherche en écologie tropicale (IRET), le colloque, selon Alfred Ngomanda, directeur de l’IRET, fait suite à l’évaluation des résultats obtenus, sur le parc de Moukalaba-Doudou, par les chercheurs Gabonais et Japonais ayant pris part au projet initié depuis près de 5 ans avec l’appui de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN).

 

Pour les organisateurs, il s’agira notamment de «comparer les résultats de ce projet avec ceux des projets réalisés sur d’autres sites et discuter de leur applicabilité au plan actuel de développement du Gabon», grâce à l’expérience de plusieurs chercheurs de l’Université de Kyoto, Kagoshima, Chubu-Gakuin (Japon), d’Allemagne et du Gabon. Pour ce faire, après avoir mené plusieurs années durant des recherches dans la cohabitation entre les grands singes du parc national de Moukalaba-Doudou et les populations vivant autour, 4 principales sessions réparties en 17 communications devraient permettre d’évaluer, au cours des deux journées du colloque, l’étude des scientifiques, notamment à travers «l’attractivité et la conservation des gorilles», «la biodiversité et le caractère unique» dudit parc, l’écotourisme développé autour de celui-ci et une orientation sur «les relations appropriées entre l’homme et la nature, et l’éducation environnementale».

 

Pour en savoir plus sur le contenu de cet article, bien vouloir consulter le lien ci-après : Le Procobah pour la biodiversité des forêts du Gabon et les documents ci-dessous :

  

Image credit : De gauche à droite, le Dr Guy Max Moussavou (IRSH), le Dr Alfred Ngomanda (IRT) et le Dr Naoki Matsuura (expert Procobha). @Gabonreview

 

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020