Parc National de Bouba Ndjida : les acteurs étatiques unis contre la criminalité faunique

 

La ville de Garoua au Cameroun a abrité un important atelier de formation des acteurs étatiques sur les textes légaux et réglementaires relatifs à la lutte anti-braconnage, organisé par l’UICN du 27 au 28 août 2014, dans le cadre de la mise en œuvre du projet de « Renforcement des Capacités / Sensibilisation des Acteurs des Écosystèmes de Savanes Nord d’Afrique Centrale en Matière de Lutte Anti-braconnage » financé par la CEEAC/UE.

 

Cet atelier dont l’objectif était de renforcer la stratégie de la lutte anti-braconnage dans le Parc National de Bouba Ndjidda par l’implication et la participation des administrations cibles à travers la vulgarisation des textes législatifs et réglementaires en matière de lutte anti braconnage (LAB), a connu la participation d'une trentaine de personnes à savoir: des officiers de police judiciaire, des magistrats, des cadres de la douane, des élus locaux, des militaires, du personnel des agences de transport et du tourisme, ainsi que le personnel du service de conservation du Parc National de Bouba Ndjida.

 

pour y parvenir, les travaux de cet atelier de formation se sont appuyés sur des présentations portant sur les modules suivants: Politique Publique (politique publique en matière de la gestion de la faune, des lois, de la gestion courante, des organes de gestion et des difficultés rencontrées),  LEGISLATION FAUNIQUE (classes de protection de la faune au niveau national et international, mode d’exploitation légale de la faune, sanctions, les pénalités, les transactions, etc.), IMPORTANCE ET DYNAMIQUE DE LA FAUNE, LE BRACONNAGE ET SES IMPLICATIONS. Les discussions entre les participants qui ont marqué cet atelier ont porté sur l’implication des acteurs dans la lutte anti-braconnage.

 

A la fin des travaux, les participants ont pris l’engagement de contribuer à la vulgarisation des textes sur la LAB auprès de leurs collègues et de travailler désormais en synergie pour plus d’efficacité dans la croisade contre la criminalité faunique au Cameroun en général, et plus particulièrement dans le Parc National de Bouba Ndjida. Ils ont par ailleurs formulé des recommandations aux différents acteurs engagés dans la lute contre le braconnage à savoir:

 

  • Aux autorités administratives, ils demandent d'inclure le suivi des activités du présent atelier au comité régional de lutte anti braconnage ; de prendre conscience sur les méfaits du braconnage ; de promouvoir la collaboration entre différents acteurs étatiques en synergie avec le MINFOF (créer un cadre de collaboration) ; de renforcer les plateformes de concertation entre les différents états pour lutter contre le braconnage transfrontalier et de faire des plaidoyers pour intégrer la prise en compte des présentes situations par la loi faunique en cours de révision ;
  • aux autorités judiciaires, ils recommandent d'appuyer les acteurs de terrain à élaborer des Procès Verbaux recevables ;
  • aux Forces de maintien de l’ordre, de collaborer efficacement avec les éco-gardes du parc et le MINFOF en général;
  • aux autorités de MINFOF, d'être proactifs dans la collaboration avec les acteurs qui concourent à la protection du Parc  et d'appuyer les activités génératrices de revenu des populations riveraines du parc ;
  • enfin aux Partenaires Techniques et Financiers, d'appuyer techniquement et financièrement les activités de la lutte anti braconnage et de renforcer les capacités des acteurs concernés.

 

C'est sur cette note de recommandations que l'atelier s'est achevé à la satisfaction des organisateurs de l'atelier ainsi que des participants.

 

Pour plus d'information sur le déroulement de l'atelier, bien vouloir consulter le communiqué finale téléchargeable ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020