L’ONU évacue en toute sécurité un chimpanzé par voie aérienne en RD Congo.

 

 

 

 

Cette semaine, un chimpanzé mâle orphelin, découvert dans un camp militaire dans le nord de la République démocratique du Congo, a été confisqué par les autorités locales chargées de gérer les aires protégées et a été ensuite transféré par les Casques bleus des Nations Unies dans un centre de réadaptation dans la province du Sud-Kivu.

 



Le transfert a été organisé par le partenariat pour la survie des grands singes (GRASP), qui a travaillé en étroite collaboration avec l'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) et la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), pour faire acheminer le chimpanzé orphelin au Centre de la Réhabilitation des Primates de Lwiro (CPRL).

 



Le chimpanzé, surnommé «Kimia», qui signifie «paix» en lingala, langue parlée principalement en Afrique centrale, avait été gardé comme animal de compagnie, alors que cela est illégal en RD Congo. L’âge de Kimia est estimé à deux ou trois ans.

 



"Le GRASP est extrêmement reconnaissant envers les autorités congolaises et les Casques bleus de la MONUSCO qui ont rendu ce transfert possible”, a déclaré le coordinateur du GRASP Doug Cress. “Le mandat de la MONUSCO couvre la protection du patrimoine naturel de la République démocratique du Congo en plus de celle de ses citoyens, et le sauvetage de ce chimpanzé - une espèce en voie de disparition protégée par la loi - est un bon exemple de cet engagement."

 



Depuis 2011, le GRASP, qui est basé au siège des Nations Unies au Kenya, a travaillé avec les forces de maintien de la paix de l'Organisation des Nations Unies pour transférer les chimpanzés et les gorilles orphelins dans des centres de réadaptation.

 



Les chimpanzés orphelins comme Kimia sont révélateurs d'un grand problème de braconnage non contrôlé dans les régions rurales de la RD Congo.

 



Au centre de Lwiro, Kimia sera mis en quarantaine avant d'être autorisé à rejoindre les 64 autres chimpanzés dans les installations du centre de Bukavu. Lwiro a ouvert un grand enclos forestier de quatre hectares en 2014, ainsi qu’une nouvelle installation servant de nurserie en 2015.

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir consulter : Ici

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.