COMIFAC et conservation de la biodiversité: où en est on?

 

Du 24 au 28 mars 2014 à Kinshasa, République Démocratique du Congo s'est tenue la dix-neuvième session du Groupe de Travail Biodiversité d’Afrique Centrale (GTBAC) organisée par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l’appui technique et financier du projet GIZ « Appui à la COMIFAC ».

 

Sous le haut patronage du Ministère de l’Environnement, de la Conservation de la Nature et du Tourisme de la République Démocratique du Congo ( RDC), cette rencontre a mobilisé les représentants des différents pays de l’espace COMIFAC, ainsi que des organisations sous-régionales, internationales et de la société civile à l’instar de la COMIFAC, du RAPAC, de l’UICN, la GIZ, du JICA, du REFADD, du REPALEAC, du REPAR et du REJEFAC. Les objectifs assignés aux cinq jours de cet atelier ont porté sur cinq points clés à savoir : Un bilan de l’état d’avancement de l’élaboration des cinquièmes rapports nationaux sur la mise en œuvre de la Convention sur la Diversité Biologique ; un état des lieux des activités liées au Processus  de révision des Stratégies et Plans d’Actions Nationaux pour la Biodiversité ( SPANB) ; l’état des lieux des activités liées à la mise en œuvre du protocole de Nagoya sur l’Accès aux ressources génétiques et le Partage juste et équitable des Avantages découlant de leur utilisation ( APA) ainsi que la validation du document de projet des pays de la COMIFAC y afférent ; et enfin question  de faire la restitution des échanges sur les conclusions des réunions sous-régionales et Internationales.

 

A l’issu des activités de cette rencontre, les participants ont appuyé le GTBAC dans la prise de connaissance des progrès réalisés dans l’élaboration des cinquièmes rapports Nationaux, tandis que lesdits rapports dont l’échéance était fixé au 31 Mars 2014 sont toujours en attente au niveau du Secrétariat  de la CDB. Le GTBAC a également pris acte de l’avancement du processus de révision du SPANB, dont un appel à la finalisation dudit processus  au niveau de chaque pays soit effectué avant la tenue du COP12. Il est par ailleurs important de préciser que les différents pays, à l’exception du Gabon et du Rwanda n’ont pas encore ratifié le Protocole de Nagoya sur l’APA et sont par ailleurs invités à le faire. Les efforts consentis par les Etats dans la mise en œuvre des décisions du COP11 ont également été appréciés, le GTBAC a par ailleurs réaffirmé son soutien pour l’application de la décision du Conseil des Ministres de la COMIFAC relative à la rétrocession d’un pourcentage du budget des projets coordonnés par la COMIFAC au bénéfice du Secrétariat Exécutif de cette institution.

 

Dans le but de renforcer ces résolutions, les participants ont formulé des recommandations à l’endroit des autres institutions et partenaires du GTAB, pouvant contribuer à rehausser les activités de ce dernier. L’apothéose de cette rencontre était marquée par une visite du jardin botanique de Kisantu, province du Bas Congo, durant laquelle  les participants ont apprécié les efforts de conservation ex situ de la biodiversité déployés par les pouvoirs publics de la RDC

 

Pour plus de détail sur le déroulement de la rencontre et ses actes, prière de consulter le communiqué final de ladite réunion  ci-dessous:

 

Image credit: Libération 2014

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020