Conférence des Ministres de la CEEAC en charge de l'Economie et des Finances: 3 Millions de dollars pour le lancement du Fonds pour l'Economie Verte en Afrique Centrale (FEVAC)

La Conférence des Ministres de la CEEAC en charge de l'Economie et des Finances sur le Fonds pour l'Economie Verte en Afrique Centrale (FEVAC) et la transformation structurelle de l’Economie s'est tenue du 27 au 30 octobre 2014 à Kinshasa (République Démocratique du Congo), sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Daniel MUKOKO SAMBA, vice-Premier Ministre, Ministre du Budget, représentant le Premier Ministre, Chef de Gouvernement. Elle avait pour objectifs de promouvoir la transformation structurelle du Système de l’Economie des Ressources Naturelles en général et celle du Système de l’Economie du Bois en particulier, d’adopter le texte créant le Fonds pour l’Economie Verte en Afrique Centrale (FEVAC), outil de développement et de la promotion du Système de l’Economie Verte en Afrique Centrale (SEVAC), ainsi que d’autres décisions visant à accélérer son implémentation par les Etats membres, avec l’appui des partenaires et bailleurs de fonds du système de l’économie des ressources naturelles. Cette conférence a mobilisé les ministres en charge des finances des pays de la CEEAC ainsi que le représentants du Secrétariat Général de la CEEAC ; de la Banque de Développement des Etats de l'Afrique Centrale (BDEAC) ; de la Délégation de l'Union Européenne en RDC; de l’Agence Française de Développement; de la FAO; Direction Régionale de l’UICN Afrique centrale et de l’Ouest ;  la Commission des Forêts de l'Afrique Centrale (COMIFAC); de la Conférence Permanente des Chambres consulaires Africaines et Francophones (CPCCAF) et du Fonds Souverain de la République Gabonaise.

 

Elle a été précédée du 27 au 29 octobre 2014 de la réunion des experts des pays de la CEEAC, des organismes partenaires et des personnes ressources qui ont examiné le texte final relatif à la création du Fonds pour l’Economie Verte en Afrique Centrale et proposer la feuille de route jusqu’à son lancement ; proposé des mesures en vue de la diversification et de la transformation structurelle de l’économie des ressources naturelles de l’Afrique Centrale hors pétrole et hors minerais ; proposé des mesures en vue de la prise en compte de la gouvernance, l’intégration et la diplomatie dans la transformation structurelle du Système de l’Economie du Bois en Afrique Centrale ; proposé les conditions de mise en place et de mise en œuvre d’une diplomatie des ressources naturelles en général et de la diplomatie du bois en particulier ; examiné de nouvelles exigences des différents instruments de règlementation (RBUE, US Lacey Act, Australina illegal Logging Prohibition Act) des marchés du bois, des opportunités (APV et CITES) pour y faire face et les orientations pour accélérer la mise en œuvre de ces opportunités dans les Etats ; proposé les modalités de fonctionnement des programmes sectoriels et stratégiques de développement de l’économie verte, leur localisation et les outils de leur promotion dans les Etats membres; finalisé les projets de décisions et de recommandations à soumettre à l’approbation du segment ministériel et, par la suite, à la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC pour adoption en novembre 2014.

 

A l'issu du huis clos des Ministres, des projets de décision aussi bien que des recommandations ont été adoptées et seront soumis à la 16ème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEEAC prévue les 25 et 26 novembre 2014 à Ndjamena. Ces projets de décision portent sur:  la création du Fonds pour l'économie verte en Afrique Centrale ; le développement des marchés de bois d'œuvre en Afrique Centrale ; la promotion des PME et PMI de la filière bois en Afrique Centrale ; les mesures relatives au rôle de la diplomatie, l'intégration, et la gouvernance dans la transformation structurelle de l'économie du bois en Afrique Centrale; les voies et moyens pour dynamiser la mise en œuvre des APV/FLEGT en Afrique Centrale ; la note conceptuelle sur le programme d'accélération de la transformation structurelle de l'économie des ressources naturelles; l'institutionnalisation de la Conférence des Ministres de la CEEAC sur le développement et la promotion de l'économie verte en Afrique Centrale et l'adoption des programmes sectoriels de l'économie verte en Afrique Centrale.

 

Entre fait marquant de cette Conférence a été l'annonce par  RDC, de l'octroi d'un montant de trois millions de dollars US pour de la promotion de l’économie verte.

 

Pour plus de détails sur le contenu des travaux des experts sur le projets de décision et le déroulement des travaux de La Conférence des Ministres de la CEEAC en charge de l'Economie et des Finances sur le Fonds pour l'Economie Verte en Afrique Centrale (FEVAC), le rapport et le communiqué finale sont téléchargeables ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020