Sécurité alimentaire en Afrique Centrale: quelle peut être la contribution des PFNL ?

Le projet "Renforcement de la contribution des produits forestiers non ligneux à la sécurité alimentaire en Afrique centrale" dont son atelier de lancement  s’est tenu à Kigali (Rwanda) du 03 au 05 juin 2014 vise à apporter une réponse à la question de l’apport des produits forestiers non ligneux à la sécurité alimentaire en Afrique Centrale.

 

Cet atelier organisé par la FAO avec l'appui financier du de la banque Africaine de développement (BAD),  avait pour principal objectif d’informer les parties prenantes sur le projet et discuter de ses activités et des approches pour leurs mise en œuvre.

 

Plus d'une quarantaine de personnes a été mobilisée pour l'évènement. Elle était constituée des représentants du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, des représentants des gouvernements impliqués dans le projet (Burundi, Guinée Equatoriale, Rwanda, Sao Tome et Principe et Tchad), des représentants de la BAD, des représentants de la FAO, des représentants des communautés locales ainsi que des organisations de la société civile active dans la promotion des PFNL.

 

Pendant trois jours, les participants ont eu droit à des présentations sur des sujets variés portant sur:

 

le contexte du projet: objectifs, résultats attendus, indicateurs et état d’avancement du projet depuis février 2014.

la planification opérationnelle des activités prévues pour 2014 : la revue des activités à mettre en œuvre en 2014 et les présentations par les CNP des plans de travail semestriels préliminaires;

les procédures administratives et définition des modes de collaboration: les procédures de la BAD ; les procédures opérationnelles du projet et conventions/lettres d’accords et contrats divers; la communication au sein de l’équipe, site web et autres outils informatiques; les termes de référence et l’importance des comités consultatifs nationaux du sous-groupe de travail PFNL de la COMIFAC (Burundi, Guinée Equatoriale, Rwanda, Sao Tome Et Principe, Tchad).

Ces présentations ont servi de base de discussions enrichies qui ont permis de formuler des recommandations pertinentes à la FAO. Pour une meilleure mise en œuvre du projet il faudra:

 

  • Mettre en place dans un bref délai des comités consultatifs nationaux sur les PFNL (CCN-PFNL) dans chaque pays du projet FAO/PFNL En les harmonisant avec les organes mis en place par un autre projet REDD+ pour une meilleure efficacité.;
  • Clarifier les missions entre les Comités de Pilotage Nationaux et Comités Consultatifs Nationaux sur les PFNL dans les pays, les Comités de Pilotage Régionaux et Comités de Pilotage Nationaux ;
  • Porter à l’approbation du Comité de Pilotage Régional (CPR), la fusion du Comité de Coordination National (CCN) et du Comité de Pilotage National (CPN) Qui figure dans le document de projet sous l’appellation du CCN ;
  • Impliquer les gouvernements et les parties prenantes pour l’appropriation du projet et la prise en charge des acquis ;
  • Elaborer une note conceptuelle sur les modalités d’octroi de stages et voyages d’études au plus tard mi-juillet 2014;
  • développer la transparence dans ce processus;
  • Explorer tous les canaux de communication possibles en matière de gestion de l’information et des outils de communication ;
  • Créer des fichiers informatisés pour la gestion des immobilisations et équipements du projet ainsi que l’étiquetage avec les logos BAD, FAO, COMIFAC et FFBC ;
  • Procéder avec le temps à la rétrocession des différents équipements du projet aux gouvernements ;  
  • Arrimer le projet au Plan de Convergence de la COMIFAC en cours de révision.

 

Les détails sur le déroulement de l'atelier de lancement dudit projet est contenu dans un rapport qui peut être consulté ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020