Le rapport mondial sur la parité entre hommes et femmes: Deux pays du Bassin du congo se distinguent et montrent le chemin...

 

Voilà l'un des constats du neuvième rapport du Forum économique mondial (WEF) sur l'égalité entre les femmes et les hommes publié le 28 octobre 2014.  Bien vouloir consulter le rapport et le communiqué de presse...

 

Le rapport mondial sur la parité entre hommes et femmes

♦ La neuvième édition du Rapport mondial sur la parité entre hommes et femmes suggère que nous devrons patienter encore 81 ans pour atteindre la parité entre hommes et femmes sur le lieu de travail.

♦  Les avancées d’ensemble enregistrées par l’égalité entre hommes et femmes depuis 2006 se voient contrecarrées par des reculs dans un petit nombre de pays.

♦   En 2014, les nations nordiques dominent dans l’Indice mondial de l’écart entre les genres (Global Gender Gap Index). Le Nicaragua, le Rwanda et les Philippines font partie intégrante, quant à eux, du top 10 du classement

 

 

Bien vouloir télécharger le rapport:  Le rapport mondial sur la parité entre hommes et femmes

 

 

Genève, Suisse, le 28 octobre 2014 – Les neuf années de mesure des disparités entre hommes et femmes à l'échelle du monde ne font apparaître qu'une légère amélioration de l'égalité en faveur des femmes sur le lieu de travail. Selon le Rapport mondial 2014 sur l'écart entre les genres, paru ce jour, l'inégalité entre les hommes et les femmes en matière de participation et de perspectives économiques s'établit aujourd'hui à 60 % dans le monde, soit une amélioration de 4 % seulement par rapport aux 56 % relevés en 2006, lors de la première mesure réalisée par le Forum. Si l'on continue sur cette trajectoire, sans changement des autres paramètres, il faudra 81 ans au monde pour combler complètement cette brèche.

Cette neuvième édition du rapport indique que, parmi les 142 pays étudiés, la disparité entre les les hommes et les femmes la plus faible est celle constatée dans les domaines de la santé. Elle atteint en effet 96 % à l'échelle mondiale, et 35 pays l'ont totalement éliminée, dont trois au cours des 12 derniers mois. Vient ensuite le niveau d'instruction, domaine pour lequel l'égalité atteint 94 % sur le plan mondial. En la matière, 25 pays ont totalement comblé la brèche. Si la participation et les perspectives économiques restent les lanternes rouges des disparités, l'égalité reste inférieure pour le quatrième pilier, à savoir, les responsabilités politiques, qui atteint tout juste 21 %, bien que ce domaine ait connu une amélioration sans précédent depuis 2006.

 

S'il est vrai qu'aucun pays n'a atteint la parité entre hommes et femmesà tous les niveaux, les pays nordiques restent les sociétés les plus égalitaires du monde. L'année dernière, les quatre nations en tête du classement étaient l'Islande (1ère), la Finlande (2 ème), la Norvège (3 ème) et la Suède (4 ème), suivies du Danemark, qui est remonté de la huitième à la cinquième place. Ailleurs, le top 10 est en forte évolution : le Nicaragua gagne quatre place pour accéder à la sixième position, le Rwanda entre dans l'indice pour la première fois, en septième place, tandis que l'Irlande se classe huitième, les Philippines perdent quatre places pour atteindre la neuvième position et la Belgique remonte d'une place en dixième position.

 

Plus loin dans l'indice, les États-Unis d'Amérique montent de trois places jusqu'à la 20ème position, en 2014, après avoir réduit l'écart entre les salaires et augmenté le nombre de femmes occupant des postes parlementaires et ministériels. Parmi les BRICS, l'Afrique du Sud (18ème) occupe la meilleure place, grâce à d'excellents scores de participation à la vie politique. Elle est suivie du Brésil (71ème), puis de la Russie (75ème), de la Chine (87ème) et de l'Inde (114ème).

 

 Image credit: WEF

Press Release en anglais : ICI

Bien vouloir consulter le communiqué de presse ci-dessous aussi bien que le rapport: 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020