cop21/Bilan du Plan d’Action Lima-Paris et de la Journée de l’Action

 

 

 

Le bilan de la Journée de l’Action et des 12 événements thématiques tenus du 1er au 8 décembre au cœur des négociations de la COP21 fait apparaître une mobilisation massive des acteurs non-étatiques en coopération avec les États :

 

Plus de 70 grandes initiatives coopératives qui regroupent près de 10 000 acteurs issus de 180 pays, venus présenter leurs actions.

Près de 11 000 engagements concrets au total sur la plateforme NAZCA : 2 250 villes, 150 régions, qui représentent 1,25 milliard d’habitants ; 2 025 entreprises, 424 investisseurs, 235 organisations société civile.

Plusieurs centaines de milliards de dollars réorientés climatpour investir dans la transition vers une économie bas carbone et résiliente.

Plus d’un tiers des 2000 plus grandes entreprises mondiales engagées pour le climat, leur poids économique équivaut aux PIB additionnés de la Chine, l’Allemagne et Japon.

Des milliers de dirigeants locaux, de chefs d’entreprises, de personnalités de la société civile sont venus à Paris témoigner de leur engagement et présenter leurs solutions et propositions.

Le Plan d’Action Lima-Paris : un processus inédit dans une COP qui constitue une part essentielle du résultat de Paris

 

Ce Plan d’Action est une initiative des gouvernements français et péruviens, du Secrétaire général des Nations unies et du Secrétariat de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Il a pour objectif de développer les actions et les engagements des acteurs non étatiques – villes, régions, entreprises, investisseurs, organisations de la société civile – pour beaucoup en coopération avec les États, et qui contribueront à la réduction des émissions mondiales de gaz à effet de serre et à l’adaptation, avant 2020 et sur le long terme. Il rassemble, dans de grandes initiatives internationales, les acteurs clés qui s’engagent dans une transformation des grands domaines de l’économie.

 

L’objectif du LPAA, c’est d’amplifier mouvement global de l’action qui est en cours, à tous les niveaux, dans tous les secteurs d’activités, et dans toutes les régions du monde. Il démontre qu’il est possible d’engager des actions concrètes pour le climat avant même l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris en 2020.

 

Le LPAA et toute la dynamique qui s’est constituée autour, sera un atout pour les pays dans la mise en œuvre de leurs contributions nationales volontaires : il constitue un réservoir de solutions concrètes, d’innovations technologiques, politiques et financières, et permettra de faire baisser de manière significative le coût des technologies bas-carbone. Il permettra de  réduire les émissions, d’améliorer l’efficacité énergétique, de construire des villes plus durables et de protéger les forêts pour dessiner les contours du monde de demain.

 

Les initiatives diverses par leur origine et leur portée témoignent d’un profond mouvement de transformation à l’œuvre qui ne pourra que s’amplifier après Paris.

 

Pour d’amples informations, bien vouloir consulter: ICI

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.