Conclusions de l'atelier de validation sur l'Etat des Forêts 2008

par Florence Palla / RAPAC - Après trois jours de travaux ponctués par des présentations et des groupes de travail sur des thèmes qui ont permis une avancée considérable sur les processus de collecte, d'approbation et de diffusion des données de l'Edf 2008, il faut retenir que les débats en plénière ont permis d'enrichir ce processus sur les aspects juridiques liés à l'utilisation des données contenues dans la future publication.


En effet les mécanismes juridiques sur les échanges et l'exploitation des données de l'Observatoire des Forêts d'Afrique Centrale (OFAC) ont été clairement expliqués notamment en ce qui concerne la signature prochaine de contrats de licences Creative Commons (CC) qui fonctionnent par un mécanisme open source entre les fournisseurs et l'Observatoire des Forêts d'Afrique Centrale (OFAC). Il s'agira de licence individualisée entre l'observatoire et chaque fournisseur.


Des débats sur le format, le contenu et la fréquence des rapports Edf, on peut retenir que les prochaines éditions seront publiées en 2010 et 2012 et que la suite pourra se faire avec un pas de temps de 4 ans permettant d'évaluer les changements du couvert forestier et de prendre en compte de nouveaux thèmes prioritaires. A cet effet, le jeudi 20 novembre, en début de séance, une série de nouveaux thèmes a été proposée pour les prochaines éditions et leur validation a fait l'objet d'un vote des participants. Les résultats de ce vote ont placé en première ligne la thématique sur le bilan des aires protégées et de l'approche Landscape qui a reçu 21 voix suivie de deux autres thèmes émergents à savoir le secteur informel du bois d'œuvre et les conflits sociaux liés à l'accès aux ressources naturelles.


FORAF_validationworkshop.jpgDes discussions sur les fondations pour un observatoire des Forêts d'Afrique Centrale et le cadre institutionnel ont permis de dégager les conclusions suivantes : D'une part, la nécessité de rapprocher l'OFAC de la COMIFAC ce qui permettra de signer un accord avec cette institution. D'autre part, il a été recommandé que l'observatoire garde une indépendance sur le contenu (collecte de données harmonisées et validées) et que son statut juridique soit clairement défini permettant une opérationnalité pour le milieu de l'année 2009.


Enfin, un appel a été fait aux contributions des partenaires à travers des ressources humaines, des financements et  la réception de données satellitaires. Le mot de la fin : faire de l'OFAC, un observatoire de référence pour la biodiversité, l'exploitation forestière, le couvert forestier et l'information qui pourrait servir à toutes les politiques.

Source utilisée par Florence: mot de clôture de Philippe MAYAUX - JRC/ISPRA. Photo: FORAF

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020