COMIFAC- Signature de deux Accords de coopération financière de 15,5 millions et 3 millions d’euros entre la République Fédérale d’Allemagne et la COMIFAC

 

 

15,5 millions  et 3 millions d’euros, tels sont les montants de deux Accords de coopération financière signés entre la République Fédérale d’Allemagne et la Commission des Forêt d’Afrique Centrale.

 

 

Ces Accords ont été paraphés au cours d’une cérémonie solennelle tenue le vendredi 12 juin 2015, au siège de la COMIFAC, à Yaoundé, par l’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Cameroun, Son Excellence Klaus-Ludwing Keferstein et M. Raymond MBITIKON, Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, en présence de Mme Annette Coly, Chef de la Coopération allemande, M. Paul SCHOLTE, chef de programme Gestion durable des Forêts dans le Bassin du Congo, M. Christian Ruck, Directeur de la KFW, et  plusieurs  représentants des partenaires  de la COMIFAC. Les objectifs de ces deux Accords visent  à soutenir la COMIFAC  dans ses efforts de gestion durable  des forêts et de  conservation des aires protégées dans le Bassin du Congo.

 

 

« Le gouvernement de la République Fédérale d’Allemagne, à travers l’institut de crédit pour la construction (KFW) mettra un montant de 15,5 millions d’euros  à la disposition de la COMIFAC  ou d’autres bénéficiaires choisis  conjointement par les parties contractantes pour le financement des activités et projets rentrant dans le cadre du programme « Gestion durable des forêts du Bassin du Congo ». C’est en ces termes que s’est exprimé Son Excellence Klaus-Ludwing Keferstein, Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Cameroun lors de son allocution  concernant le premier Accord, dont 5,5 millions sont destinés à la Fondation Tri-national de la Sangha (TNS) pour le volet Cameroun, notamment le parc de Lobéké. Le reste des 10 millions d’euros sont destinés à l’appui au parc transfrontalier BSB Yamoussa entre le Cameroun et le Tchad.

 

 

Le second Accord  de 3 millions d’euros est destiné au financement du projet « Appui au parc transfrontalier BSB Yamoussa » réalisé dans le cadre du programme « Gestion durable des forêts dans la Bassin du Congo ». Pour l’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne, ces engagements financiers s’inscrivent dans la poursuite des accords de financement déjà conclus avec la COMIFAC  et avec la République du Cameroun  dans le cadre de l’apport financier à la Tri-national de la Sangha portant dans un premier temps sur le parc de Lobéké.

 

 

Rappelant les massacres d’éléphants perpétrés par les braconniers dans les parcs nationaux transfrontaliers SENA-OURA au Tchad et BSB Yamoussa au Cameroun, le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, à son tour, s’est dit satisfait de ces deux accords qui doivent permettre une fois de plus à la COMIFAC de remplir ses missions de coordination des initiatives  à caractère transfrontalier et surtout celle de mobilisation des ressources financières  pour la mise en œuvre des projets  et programmes qui s’inscrivent  dans la mise en œuvre du Pan de Convergence, notamment dans la sauvegarde de la diversité biologique de la sous-région. « Ces financements sont bienvenus et vont contribuer à améliorer davantage les mesures déjà prises par les bénéficiaires à travers les plan d’action et l’Accord de coopération signés par les trois pays  concernés par le grand braconnage  transfrontaliers, à savoir le Tchad, le Cameroun, et la République Centrafricaine. Ces trois pays se sont engagés à travers l’Accord tripartite à mener une lutte commune contre ce fléau », s’en est ainsi exprimé M. MBITKON. Il a terminé son propos en soulignant que la COMIFAC continuera d’accompagner les pays bénéficiaires de ces appuis et fera de son mieux pour qu’ils contribuent à la réduction du Braconnage dans nos pays. 

 

 

Il faut rappeler que le Tri-national de la Sangha a été créé en 2000 par les gouvernements de la République du Cameroun, de la Centrafrique et du Congo Brazzaville dans la cadre de la mise en œuvre de la Déclaration de Yaoundé de mars 1999. Ce complexe transfrontalier couvre une superficie de  totale d’environ 44 000 km2 et comprend trois parcs nationaux contigus de Dzanga-Sangha en RCA, Lobéké au Cameroun et Nouabalé Ndoki en République du Congo. Par contre, le complexe transfrontalier binational BSB Yamoussa a été créé en 2011 par les gouvernements du Cameroun et du Tchad et comporte le parc national de Bouba-Ndjidda au Cameroun et le parc national de Sena-Oura au Tchad.

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir consulter : ICI 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.