CIFOR Occasional Paper 105 : Impacts sociaux de la certification du Forest Stewardship Council: Évaluation dans le bassin du Congo

 

Authors: Cerutti, P.O.; Lescuyer, G.; Tsanga, R.; Kassa, S.N.; Mapangou, P.R.; Mendoula, E.E.; Missamba-Lola, A.P.; Nasi, R.; Eckebil, P.P.T.; Yembe, R.Y

  

Ce document occasionnel a évalué la performance sociale de neuf unités forestières d’aménagement (UFA)certifiées par le Forest Stewardship Council (FSC) et l’a comparée à la performance de neuf autres UFA similairesmais non certifiées au Cameroun, en République du Congo et au Gabon. Les résultats montrent que plus une société reste longtemps dans un lieu, plus les liens sociaux avec la population sont solides, ce qui favorise un environnement dans lequel il y a moins de conflits entre ces deux acteurs. Cependant, ce n’est en general qu’après la décision des entreprises d’obtenir la certification que l’on a constaté de réelles améliorations sociales. Cette étude a notamment constaté dans les UFA certifiées de meilleures conditions de vie et de travail pour les travailleurs et leurs familles ; des institutions plus inclusives et mieux gouvernées pour les négociations entre la population locale et les entreprises forestières, sauf en ce qui concerne les mécanismes de résolution de conflits; des mécanismes de partage des bénéfices mieux gérés et plus efficaces ; et des manières innovantes de réglerles problèmes liés à l’exercice souvent illégal de certains droits coutumiers.

 

La réalité historique, politique et économique complexe dans laquelle s’est développée la certification dans le bassin du Congo pourrait bien être à l’origine de la difficulté à expliquer les problèmes d’attribution et de causalité. Pourtant, les résultats aident à tracer la frontière claire qui existe actuellement entre le bois d’oeuvre certifié et non certifié : le premier provient des UFA qui appliquent non seulement des normes sociales légalement autorisées, mais également celles adoptées volontairement qui sont supérieures et plus efficaces.

 

Il ne faut pas que le FSC et les sociétés certifiées soient complaisantes en se comparant à des UFA non certifies qui à l’heure actuelle sont moins bien gérées. En effet, toute la logique de la certification FSC est d’évaluerles gestionnaires forestiers plus responsables avec des normes toujours plus performantes, quelle que soit laqualité de la législation nationale. Mais il ne faut pas non plus oublier que les entreprises avec UFA certifies dans les pays de l’étude sont chaque jour en concurrence avec des entreprises non certifiées qui produisent les mêmes espèces et vendent sur des marchés similaires, mais avec des investissements beaucoup plus faibles, en particulier pour l’amélioration de leur performance sociale. Dans ce domaine très concurrentiel, et avec les primes limitées obtenues jusqu’ici, les résultats présentés indiquent que la certification dans le bassin du Congo a été en mesure de pousser les entreprises vers un progrès social significatif.

 

Pour de plus amples informations, bien vouloir consulter : ICI

 

Bien vouloir télécharger le résumé et le rapport intégral ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020