Initiative internationale pour le climat - Nature offre souvent les meilleures solutions pour lutter contre le changement climatique

 

 

Le ministère fédéral de l'Environnement (BMU) soutient l'adaptation au changement climatique par le biais de projets qui profitent aux populations et renforcent en même temps les écosystèmes. La restauration des mangroves et des récifs coralliens protège les zones côtières des tempêtes de plus en plus violentes et des effets de l'élévation du niveau de la mer. La plantation de coteaux prévient l'érosion et les inondations pendant les pluies. A l'occasion de la 25ième Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique (COP25), le BMU renforce ses engagements financiers en faveur de l’adaptation basée sur les écosystèmes (EbA) à hauteur d’environ 60 millions d’euros.

 

 

Depuis des années, le BMU se concentre sur des projets d'adaptation fondés sur les écosystèmes et intensifie délibérément cette attention. Les écosystèmes fournissent des services vitaux aux populations. Ils maintiennent la fertilité du sol, fournissent de l'eau propre et protègent contre les inondations et l'érosion. Le maintien des services écosystémiques peut contribuer à réduire les impacts du changement climatique sur les communautés locales. Dans le même temps, ces services pourraient contribuer à atténuer les changements climatiques. L'adaptation fondée sur les écosystèmes est également particulièrement rentable par rapport aux solutions d'adaptation technologique.

 

 

Depuis 2008, le BMU a financé 44 mesures de ce type pour un montant total de 172 millions d'euros. A l'avenir, trois nouveaux programmes renforceront cette orientation de l'Initiative climatique internationale (IKI) du BMU :

 

 

  • Un programme de 20 millions d'euros avec ONU Environnement et UICN. Ce nouveau programme, officiellement intitulé « Appui à la mise en œuvre et à la mise à l'échelle de l'adaptation écosystémique », vise à apporter un soutien ciblé et rapide aux mesures d'adaptation écosystémique par le biais de capitaux de démarrage pour des mesures particulièrement prometteuses. ONU Environnement et l'UICN aideront les pays cibles à mettre en œuvre les mesures prévues dans le cadre de leurs CDN en leur fournissant une expertise spécifique et en renforçant leurs capacités. La sélection se fait par appel d'offres continu.

 

  • Adaptation écosystémique et restauration des forêts dans les communautés rurales vulnérables du corridor biologique des Caraïbes - programme de 20 millions d'euros avec la Deutsche Welthungerhilfe. L'objectif de ce programme est d'améliorer les moyens de subsistance et la capacité d'adaptation des populations et des écosystèmes des communautés rurales des Caraïbes. La Welthungerhilfe veut aider les agriculteurs à utiliser des technologies de production adaptées et à optimiser les chaînes de valeur des systèmes agricoles, agroforestiers et silvopastoraux.

 

 

  • Compléter le mécanisme EbA de la Banque de développement KfW dans les Caraïbes - 20 millions d'euros :  Le mécanisme EbA du Fonds pour la biodiversité des Caraïbes est un instrument de financement souple et fondé sur la demande pour promouvoir l'adaptation fondée sur les écosystèmes dans les Caraïbes. L'instrument vise à protéger et à utiliser durablement les écosystèmes qui contribuent à réduire les effets négatifs du changement climatique sur les zones côtières des États insulaires des Caraïbes.

 

 

En savoir plus....

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.