camer.be-Cameroun, Journée mondiale du pangolin: La lutte contre le pillage de la faune s’intensifie. : CAMEROON

 

 

La 8ème Journée mondiale du pangolin sera célébrée le 16 février 2019. Les activités autour de cette journée comprendront notamment une sensibilisation visant à attirer l’attention du public sur la situation critique des pangolins qui font face à des menaces existentielles.

 

 

Selon les statistiques de l'organisme d’application de la loi faunique, LAGA, l'organisation a aidé les agents de la faune sauvage à saisir 7,5 tonnes d'écailles de pangolin au cours des cinq dernières années. 55 personnes ont été arrêtées lors d'opérations ayant conduit aux saisies. Alors que certains font actuellement l'objet d'un procès, la majorité d'entre eux a été condamnée à diverses peines de prison et à des amendes.

 

 

L'année dernière, un réseau international composé de quatre pays : Le Nigeria, le Cameroun, la RCA et la RDC a été démantelé à Douala avec plus de 700 kg d'écailles saisies et six trafiquants arrêtés. En janvier 2017, une cargaison illégale de 5 tonnes d'écailles de pangolin sur le point d'être exportée a été saisie auprès de deux ressortissants chinois qui ont été arrêtés, jugés et emprisonnés.

 

 

Face à la progression du commerce illégal, les passionnés de pangolin, les écologistes et le monde entier célébreront samedi prochain la Journée mondiale du pangolin. Les pics alarmants et soudains du commerce illégal d’écailles de pangolin inquiètent de nombreux écologistes, qui comprennent parfaitement les ravages que ce phénomène cause au sein des populations de pangolin. Selon Francis Nchembi Tarla, spécialiste de la faune sauvage et coordinateur d'un réseau spécialisé dans le commerce de viande de brousse appelé CABAG: «trois ans après la réunion de la CITES à Johannesburg, d'importantes saisies d’écailles provenant d’Afrique ont encore lieu en Asie». Après la réunion de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) qui s'est tenue à Johannesburg en 2016 et le reclassement de l’espèce dans la catégorie des espèces totalement protégées, le gouvernement camerounais a immédiatement emboîté le pas et a reclassé les trois espèces de pangolins du pays au statut de totalement protégé. Mais la boucherie continue, et Tarla atteste: «Dans la plupart des restaurants locaux, la viande de pangolin est ouvertement proposé au menu. A plusieurs stations sur les principales autoroutes, des pangolins vivants sont ouvertement vendus ».

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.