Bienvenue à notre nouveau partenaire «Institut Jane Goodall du Canada» !

 

L’Institut Jane Goodall du Canada adhère au Partenariat des forêts du Bassin du Congo (PFBC), approuve son cadre de coopération et contribue à l'appui à la mise en œuvre du plan de convergence de la COMIFAC.

docs/news/Mai - Juillet 2011/JanegoodallI-Canada.jpg

Toronto (Canada), 7 juillet 2011 – L’Institut Jane Goodall (IJG Canada) du Canada a confirmé officiellement son adhésion au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo  (PFBC). L’IJG Canada s’engage à cet effet à respecter les principes de gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique Centrale, à travailler en étroite collaboration suivant le cadre de coopération des partenaires du PFBC et à appuyer la mise en œuvre du plan de convergence de la COMIFAC.

 

« En devenant membre du PFBC, nous espérons améliorer notre efficacité et augmenter notre impact dans le Bassin du Congo, ceci en collaboration avec ses partenaires locaux et internationaux. Nous visons à protéger les forêts africaines, à préserver sa biodiversité et à améliorer les conditions de vies des populations » écrit Dr Jane Lawton, Directeur Exécutif de l’IJG Canada dans sa lettre d’adhésion.

Une des composantes de la mission de l’IJG Canada est de contribuer à la conservation des grands singes et de leurs habitats, en alliant conservation, éducation et promotion de l’utilisation durable des ressources par les communautés locales. Dans le Bassin du Congo, l’IJG met en œuvre deux projets qui couvrent en transversales plusieurs axes du plan de convergence de la COMIFAC.

 

Pendant ces cinq dernières années, l’IJG Canada a financé un projet en République Démocratique du Congo, dans le paysage CARPE de Maiko-Tayna-Kahuzi Biega, avec une emphase sur les activités relatives aux moyens de subsistance et à la santé. Ce projet fait partie d'un plus grand projet intégré géré par une  coalition d’organisations locales et internationales travaillant sous l’égide du Programme régional pour l'environnement en Afrique Centrale (CARPE).

 

Pour satisfaire en outre les besoins significatifs de ces communautés en RDC, et protéger la riche biodiversité des deux parcs nationaux qui les entourent, l’IJG Canada a développé un projet intégré qui se concentrera sur les aspects ci-après :

 

♦ Réhabilitation/construction et équipement d’un centre de santé, formation d’employés médicaux

♦ Approvisionnement en eau potable des communautés

♦ Réhabilitation/construction et équipement d’écoles et formations d’enseignants

♦ Appui d’activités alternatives – remplacement des protéines (construction d’étangs piscicoles, Zone à zéro pâturage), qui réduisent la demande en viande de brousse tout en augmentant les revenues et la sécurité alimentaire

♦ Expérimentation de pépinières et introduction de l’agroforesterie

♦ Renforcement des capacités et appui aux groupes communautaires de développement pour gérer durablement leurs ressources.

 

En République du Congo, l’IJG du Canada soutient le sanctuaire et la réserve de chimpanzés de Tchimpounga, ceci afin de mettre en application le développement d’un programme de conservation centré sur les communautés dans les villages environnant les sanctuaires et les réserves. La sensibilisation sur le commerce de la viande de brousse est aussi une des priorités de l’IJG Canada. Il soutient également le développement d’activités d’éducation environnementale et des campagnes de sensibilisation parmi les jeunes locaux, via le programme d’action Roots & Shoots qui aide la jeunesse à repérer et à identifier les problèmes dans leurs propres communautés, à bâtir des compétences de meneur de projet et à implémenter des projets communautaires. En plus d’encourager les jeunes gens à agir localement, le programme connecte les jeunes au réseau mondial Roots & Shoots à travers lequel ils peuvent échanger idées, expériences et apprendre les uns des autres.

 

Fondé par la primatologue de renom Jane Goodall, l’Institut Jane Goodall est une organisation internationale à but non lucratif qui encourage les gens à faire une différence pour tous les êtres vivants. Depuis sa création en 1994, l’Institut Jane Goodall du Canada se consacre à la recherche sur la faune, l’éducation et la conservation, avec pour objectif premier d’assurer la survie des populations de grands singes à travers ses activités de conservation basées sur les communautés en Afrique. L’Institut inspire également de nouvelles générations de citoyens engagés partout dans le monde.

 

« Bienvenue » à notre nouveau membre Institut Jane Goodall du Canada

 

Pour d‘amples informations, bien vouloir consulter le site web de l’Institut Jane Goodall du Canada

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.