Le PDG du FEM se félicite du pacte de coopération pour la protection du bassin amazonien

 

 

Au cours des dernières semaines, le FEM a travaillé avec les organismes gouvernementaux nationaux et infranationaux, son réseau d'organismes d'exécution et d'autres entités au Brésil pour appuyer les activités d'intervention d'urgence en cas d'incendie, dans le cadre de la première phase du programme Paysages durables d’Amazonie.

 

Le PDG et président du Fonds pour l'environnement mondial, Naoko Ishii, se félicite de l'engagement pris par les chefs d'État de sept pays du bassin amazonien de collaborer plus étroitement pour valoriser les forêts, protéger la biodiversité et lutter contre la déforestation et la dégradation des terres sur l'ensemble du biome.

 

 

Le Pacte Leticia pour l’Amazonie, signé le 6 septembre par la Bolivie, le Brésil, la Colombie, l’Equateur, la Guyane, le Pérou et le Suriname, comprend un engagement à établir un réseau de catastrophes pour aider les pays à coopérer face à des événements à grande échelle tels que les incendies qui ont ravagé ces dernières semaines des milliers de kilomètres carrés de forêt amazonienne.

 

 

Les pays signataires ont convenu de lancer de nouveaux mécanismes d'échange d'informations pour aider à lutter contre les activités illégales qui pourraient compromettre la conservation de l'Amazonie, et se sont engagés à collaborer avec les femmes, ainsi qu'avec les peuples autochtones et tribaux de la région et à les autonomiser pour soutenir le développement durable.

 

 

Ils se sont également engagés à « avancer rapidement dans la formulation de la deuxième phase du Programme pour des paysages durables en Amazonie dans le cadre du Fonds pour l'environnement mondial », reconnaissant le travail de collaboration entrepris dans la première phase du programme du FEM par le Brésil, la Colombie et le Pérou, qui représentent 83 % du biome de l'Amazone.

 

 

« Nous soutenons fermement une action coordonnée en faveur d'un avenir durable pour le bassin amazonien, et le Pacte de Leticia est un pas important dans cette direction », a déclaré Naoko Ishii, PDG et Président du Fonds pour l'environnement mondial. « Nous nous réjouissons à la perspective de collaborer avec les pays de la région et avec notre réseau de partenaires pour mobiliser des ressources publiques et privées afin de permettre la pleine mise en œuvre du Pacte de Leticia, alors que nous avançons dans la deuxième phase du Programme des paysages durables de l'Amazonie ».

 

 

Au cours des dernières semaines, le FEM a travaillé avec les organismes gouvernementaux nationaux et infranationaux, son réseau d'organismes d'exécution et d'autres entités au Brésil pour appuyer les activités d'intervention d'urgence en cas d'incendie, dans le cadre de la première phase du programme Paysages durables d’Amazonie.

 

 

Au-delà de l'appui à l'intervention d'urgence, la première phase du programme des Paysages durables de l'Amazonie, qui est en cours de mise en œuvre depuis un an, comprend des subventions pour aider les pays à renforcer la conservation de la biodiversité, réduire la déforestation, accroître la connectivité des écosystèmes et améliorer les moyens de subsistance des communautés dans la région.

 

 

À plus long terme, le FEM continuera d'aider ses partenaires nationaux et locaux à mettre en œuvre des initiatives de conservation et de développement dans la région dans le cadre de la deuxième phase du Programme pour des paysages durables en Amazonie, qui a été approuvée par le Conseil du FEM en juin 2019.

 

 

Les présidents de la Bolivie, la Colombie, l'Équateur et du Pérou, le vice-président du Suriname, le ministre des Ressources naturelles de Guyane et le ministre des Affaires étrangères du Brésil ont participé au sommet d'une journée qui s'est tenu dans la province de l'Amazonas en Colombie. Le président brésilien y a également pris part par liaison vidéo.

 

Photo : worldclassphoto/Shutterstock.

 

Pour en savoir plus sur le Programme Impact des paysages durables d’Amazonie, veuillez cliquer  ici

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.