Les peuples autochtones du monde entier participent à l'action pour le climat

 

 

« Nos rivières et nos lacs s'assèchent, nos forêts brûlent, nos herbes sont inondées et nos enfants présents sont menacés par un avenir incertain. Les peuples autochtones d'Afrique sont aujourd'hui plus vulnérables que jamais en raison des changements climatiques qui ont un impact direct sur nos moyens de subsistance et notre survie. Nous avons nos grands-parents avec des connaissances traditionnelles incroyables qui peuvent aider à l'adaptation au changement climatique et à l'atténuation de ses effets, mais cela doit être assuré dans le respect de nos droits et de notre CLIP » - Hindou Oumarou Ibrahim

 

Veuillez télécharger le Document ci-dessous :

Engagements d'action pour le climat des peuples autochtones du monde - Communiqué de presse(1).pdf

 

 

 

23 septembre 2019, New York, NY - Le Forum international des peuples autochtones sur les changements climatiques (IIPFCC) s'est réuni à New York, aux Nations Unies, avant le Sommet d'action pour le climat du Secrétaire Général des Nations Unies, afin de finaliser les engagements des peuples autochtones sur l’action climatique.

 

 

 

M. Tuntiak Katan, du peuple Shuar de l'Équateur, fera aujourd'hui une brève déclaration dans le cadre du Sommet d'action sur le climat du Secrétaire Général des Nations Unies au nom des peuples autochtones, dans laquelle il décrira nos trois engagements : 1) diriger la mise en œuvre de plans holistiques visant à protéger la diversité bioculturelle en incluant nos plus marginalisés ; 2) élaborer des mesures pour garantir aux peuples autochtones des droits aux terres, territoires et ressources, à l'autodétermination et au consentement libre, préalable et éclairé (CLPE) ; 3) accéder au développement des énergies renouvelables conformément à notre autodétermination et au CLPE.

 

 

 

Les engagements proposés par les peuples autochtones ont été élaborés en réponse à l'appel à propositions pour l'action climatique lancé par le Secrétaire Général de l'ONU. Depuis des décennies, les peuples autochtones soulèvent en vain des préoccupations concernant l'environnement, le climat et nos droits uniques. Kuupik Kleist, du Groenland, déclare : « Depuis le premier Sommet de la Terre à Rio de Janeiro, les Inuits ont lancé des avertissements sur le réchauffement climatique à la communauté internationale.

 

 

 Pour en savoir plus, veuillez télécharger le Document ci-dessous :

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.