Zoom : Les 10 ans du RAPAC

 

30 mai 2000 - 30 mai 2010 - Les 10 ans du RAPAC30 mai 2010, Libreville. Dans le cadre des 10 ans du RAPAC et en contribution à l’Année Internationale de la Biodiversité (AIB 2010), une série d’activités a été réalisée en partenariat avec Jane Goodall Institute (JGI), l’Agence B to B, les ONG nationales et internationales les Amis du Pangolin, Eau Claire, Image Gabon, Smithsonian Institute, Protomac et la Radio Emergence (radio officielle pour l’évènement). Le vendredi 21 mai : une table ronde télévisée a été organisée autour du thème :« Conservation et Gestion de la Biodiversité en Afrique Centrale» Les débats ont permis aux participants de faire le bilan des actions en  faveur des la gestion et de la biodiversité. Ce fut aussi l’occasion de donner une plus grande visibilité aux actions qui ont été menées auprès des populations. Une attention particulière a été portée aux partenaires sur les questions d’intérêt mondial que sont la conservation de la biodiversité et le Changement Climatique (CC). Une ouverture vers les activités perspectives des dix prochaines années (2010-2020) a ponctué les échanges.

 

Les participants de la table rondeLe panel des invités sur le plateau aménagé pour cette cérémonie : Jean Michel SIONNEAU, Coordonnateur Régional ECOFAC IV, Jean Pierre AGNANGOYE, Secrétaire Exécutif du RAPAC, Michel PRE, Coordonnateur Régional Forêt Environnement de l’Ambassade de France au Gabon, Mohamed BACHIRI, Représentant Régional de l’UNESCO, Martin TADOUM, Secrétaire Exécutif Adjoint de la COMIFAC, Honoré TABUNA, Représentant du Secrétaire Général de la CEEAC, Omer NTOUGOU, Directeur de la Communication de l’ANPN, Nathalie NYARE OSSIMA, Responsable Forêt Environnement WWF Gabon, Didier NILS, Représentant de la Commission Européenne, Un Représentant de Madame l’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Gabon, Un Représentant de Monsieur l’Ambassadeur de la République Démocratique du Congo, Un Représentant de Monsieur l’Ambassadeur du CamerounUn Représentant de Monsieur l’Ambassadeur du Japon, Un Représentant de Monsieur l’Ambassadeur de Sao Tomé et Principe.

 

Les jeunes très attentifsLe mercredi 26 mai : Journée «Jeunesse et Biodiversité» au cours de laquelle des animations ont été réalisées sur des thématiques liées à l’eau et aux Grands Singes. Cette journée a été l’occasion de clôturer la troisième phase de la tournée de l’outil de sensibilisation «Malle pédagogique Grands Singes» avec l’appui technique de Jane Goodall Institute (JGI).Image Gabon Nature, à travers ses représentants a fait savoir au jeune public que l’on ne peut réduire les pressions sur la biodiversité qu’en élaborant des programmes de sensibilisation et d’éducation environnementale. La présentation d’une pièce théâtrale a été faite par le club Hirondelle du Collège Notre Dame de Quaben. Le samedi 5 juin : un large « défilé carnaval » scolaire a été organisé sous le thème de « la Faune ». Ce défilé avait pour objectifs de sensibiliser et d’éduquer les enfants des écoles primaires ainsi que le grand public sur l’intérêt de sauvegarder la Biodiversité en danger, si importante pour nos populations. Le défilé a été ouvert par le cirque de l’équateur et l’atelier de peinture Kamba Picasso. Le temps fort a été marqué par le passage de 300 enfants tous déguisés en Gorille, Hibou, Panthère, Éléphant et Tortue choisis aussi pour le symbole qu’ils représentent auprès des populations locales. Les costumes ont été réalisés à base de matériel recyclé. Ce défilé a été rehaussé par la présence des personnalités suivantes: Le Directeur Général du& Méridien Ré-Ndama, Le Secrétaire Exécutif  du RAPAC, Le Directeur Général de l’Environnement, Le Représentant du Ministère des parcs nationaux. Le message à retenir : « l’avenir de notre planète passe par une prise de conscience des jeunes qui sont les futurs responsables de la gestion de la biodiversité » Une exposition accompagnait cet évènement avec la présence des stands du RAPAC, de Jane Goodall Institute (JGI) et de PROTOMAC.

 

Pour célébrer la journée internationale de l’environnement, la finale du tournoi de tennis « Trophée de l’Environnement » s’est déroulée le 5 juin à 16 heures. Comme pour la première édition les équipes se sont vues attribuer des noms d’Aires Protégées. Ce tournoi a connu la participation de 28 équipes pour des matches en double représentant 56 joueurs. Belle victoire de l’équipe de Pongara  en 3 sets 6-1, 3-6 et 6-2 face à  l’équipe des Plateaux Batéké. La remise des prix aux vainqueurs a été assurée par un représentant de la Fédération Gabonaise de Tennis (FEGATEN). La forte médiatisation de ces activités a été assurée par : Brice Ndong, Journaliste Coopération Internationale Magazine (Modérateur et Co-organisateur de la Table Ronde), Sylvaire Nguimbi, Journaliste Radio Télévision Nazareth, Jean Madouma, Journaliste Environnemental du quotidien l’Union (Presse écrite). Accompagnés par les médias télévisés suivants : RTG1, RTG2, Télé Africa, TV+, RTN et l’hebdomadaire Gabon Matin.

 

Florence Palla, Laetitia Noulale, Macaire Edou Ndong, Sandrine Mahé, Elisabeth Ogoula, Brice Ndong, Emmanuel Chartrain, Félicien Boulende, Jules Ntoutoume

Photos : Jean Madouma, B to B, JGI, RAPAC

 

Écrit par le Secrétariat Exécutif du RAPAC

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.