WWF CARPO : Une étude indépendante démontre les avantages sociaux du label FSC

 

Yaoundé, le 8 avril 2014 - Les forêts certifiées FSC pour leur gestion durable offrent plus d'avantages sociaux aux communautés locales que les forêts non certifiées, selon une nouvelle étude sur des concessions forestières du Bassin du Congo réalisée par le Centre de recherche forestière internationale (CIFOR).

 

“Cette étude effectuée dans le Bassin du Congo apporte la preuve que la certification FSC du Forest Stewardship Council engage les entreprises d'exploitation forestière vers la voie d’un progrès social remarquable », a déclaré Paolo Cerutti, responsable scientifique du CIFOR.

 

Conduite en 2013-2014 dans trois pays du Bassin du Congo - Cameroun, Gabon et République du Congo - cette étude soutenue par le WWF porte sur neuf concessions certifiées FSC et neuf concessions non certifiées. Son objectif est de comparer les impacts sociaux résultants des pratiques des entreprises forestières sur les communautés locales.

 

L'étude porte sur des indicateurs tels que les conditions de vie des employés et leurs conditions de travail, la répartition équitable des ressources, la présence d’infrastructures sociales comme les écoles, ou les bâtiments communautaires, ou encore le respect des droits coutumiers tels que l'agriculture et la chasse.

Cette étude est la première du genre à examiner spécifiquement les impacts sociaux de la certification FSC. Elle démontre combien la qualité de vie s’est améliorée dans les bases de vie autour des concessions certifiées FSC depuis que les sociétés forestières poursuivent une gestion des forêts exigeante et responsable, conforme au cahier des charges de la certification FSC et audité par un tiers indépendant.

En outre, l'étude révèle que ces résultats sociaux positifs résultent du maintien par les entreprises forestières certifiées FSC d’un canal de communication permanent avec les populations locales et du soutien financier équitable à des projets de développement, contrairement aux concessions non certifiées du Bassin.

À la lumière des résultats de cette étude dans le Bassin du Congo, Rod Taylor, Directeur du WWF Forêt réaffirme l'engagement du WWF à soutenir la certification FSC. « Ce rapport confirme que la certification FSC conduit les sociétés forestières à adopter des pratiques sociales beaucoup plus volontaristes, et que cela bénéficie aux communautés vivant dans et autour des concessions forestières certifiées ».

 

Toutefois, en termes de droits coutumiers et de droits d’accès aux ressources forestières tels que l’agriculture et la chasse ou les produits non-ligneux, l’étude n'a pas révélé de différences significatives entre les concessions certifiées et non certifiées. L'étude a également souligné un besoin de veiller à ce que les avantages de la certification pour les communautés soient maintenus.

Selon l'étude, les prestations sociales pourraient encore être améliorées si les compagnies forestières, les organismes de certification et le FSC allaient plus loin dans la mise en place de procédures écrites claires de résolution des conflits, l’amélioration des indicateurs de performances et une amélioration de la planification de carrière à faire de l'industrie forestière un secteur de l'emploi plus attractif.

 

Pour le texte intégral de ce communiqué, bien vouloir consulter le lien ci-dessous :

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020