3ième Forum mondial de l'économie circulaire 2019 (WCEF2019)

 

 

La deuxième et dernière journée du Forum mondial de l'économie circulaire 2019 s'est ouverte par la session « Commerce international des biens et services de l'économie circulaire », qui a souligné les liens entre le commerce et l'économie circulaire.

 

 

 Les participants ont recommandé d'éviter les obstacles au commerce, d'éliminer les subventions perverses et d'utiliser les politiques commerciales existantes pour renforcer l'économie circulaire, en relevant le succès de la Convention de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontières de déchets dangereux et leur élimination pour renforcer la réglementation du commerce des déchets plastiques. Ils ont également discuté du rôle potentiel de l'Organisation mondiale du commerce et recommandé d'impliquer les ministères du commerce dans les discussions sur l'économie circulaire.

 

 

Plusieurs sessions parallèles ont eu lieu tout au long de la journée, notamment sur les thèmes suivants : bioéconomie circulaire et plastiques, mesures et utilisation équitable des données pour la circularité, éducation, investissements commerciaux, économie circulaire pour l'eau, industrie neutre en carbone et circularité dans le quotidienne des individus.

 

 

Les temps forts de la journée comprennent :

  • le commerce libre et équitable est une condition préalable à l'accélération d'une économie circulaire, en particulier pour les petites économies ;
  • les mesures nécessaires pour mesurer l'économie circulaire ne sont pas encore en place et doivent être élaborées ;
  • les matériaux joueront un rôle important dans la transformation industrielle neutre en carbone, conformément aux objectifs de l'Accord de Paris ;
  • identifier et de surmonter les obstacles réels à l’amélioration est essentiel à la promotion de la circularité de manière holistique ;
  • Il existe des solutions technologiques pour garantir que le plastique ne devienne jamais un déchet, et il faut les mettre davantage en valeur ;
  • le rôle des consommateurs en tant qu'agents de changement est important ;
  • une perspective interdisciplinaire et une éducation personnelle tout au long de la vie sur la circularité sont souvent négligées ;
  • La délivrance de messages positifs sur la circularité, au lieu du « scénario catastrophe » de la dégradation de l'environnement, est plus susceptible d'induire le changement.

 

 

La plénière de clôture du WCEF2019 s'est conclue par des messages clés de l'événement, avec des orateurs appelant à des modes de consommation plus équitables, à l'autonomisation des communautés et à des environnements favorables pour accélérer la transition vers une économie circulaire « pour tous ».

 

 

Lors de la présentation des derniers messages clés de la table ronde de clôture, Kimmo Tiilikainen, ministre de l'Environnement de Finlande, a souligné la nécessité d'agir maintenant. Vincent Biruta, ministre de l'Environnement du Rwanda, a appelé les participants à être des leaders dans la conduite de l'économie circulaire. La Secrétaire générale Paula Lehtomäki, Conseil nordique des ministres, a exhorté les participants à « faire quelque chose qui nous mène dans la bonne direction ».

 

 

En savoir plus...

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.