UICN : Plaidoyer pour la sauvegarde des espèces phares de faune sauvage : l’ambassadeur du Tchad au Cameroun soutien l’UICN

 

docs/news/avril-mai-13/UICN-LAB-Amb.Tchad-Directeur-UICN.jpgL’Ambassadeur du Tchad au Cameroun, doyen du corps diplomatique, Monsieur. Yoosem-Kontou Noudjiamlao, a rendu visite au Programme Cameroun (PC) de l’UICN le 18 avril 2013. Bien que annoncée comme une visite de courtoisie, celle-ci avait le double objectif de mieux faire connaître l’institution en visitant ses installations, et d’échanger avec l’équipe en place sur la problématique du braconnage et la lutte subséquente pour la sauvegarde des espèces phares de faune sauvage dans la zone transfrontalière Tchad, Cameroun et la République Centrafricaine (RCA).

 

En effet, cette visite intervient au lendemain de la réunion d’urgence (tenue du 21 au 23 mars 2013 à Yaoundé au Cameroun) des ministres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) où a été adopté le Plan d’Extrême Urgence sur la Lutte Anti-braconnage (PEXULAB) des éléphants dans la zone septentrionale (Cameroun, RCA et Tchad) de l’Afrique centrale, et une déclaration des Ministres. Elle fait également suite à la visite au bureau Cameroun de l’UICN en mars 2013, de l’Ambassadeur de bonne volonté de la CEEAC, l’ancien footballeur international Monsieur. PATRICK MBOMA.

 

Elle marque également la reconnaissance du travail de l’UICN dans cette lutte ardue contre la criminalité faunique, qui ne fait que commencer. L’UICN s’était engagé à travers une déclaration avec ses partenaires MIKE et TRAFFIC, à soutenir la mise en œuvre du plan d’action de la CEEAC dans cette zone.

 

Ainsi, après une brève présentation de l’UICN au doyen des ambassadeurs accompagné de son Chargé d’Affaire, la problématique de la conservation des espèces phares a été exposée et discutée, notamment sur l’état des actions entreprises suite à l’adoption du PEXULAB. La présence de l’UICN au Tchad à travers les projets transfrontaliers sur la transhumance, l’équipe nouvellement installée à Pala active sur la gestion durable des ressources naturelles dans le parc national de Sena Oura et sa périphérie, les conventions de collaboration avec la CBLT et la CEBEVIRHA, ont été appréciées, et constituent une trame d’opportunité visant à renforcer toute la dynamique de conservation dans la zone transfrontalière.

 

S’inscrivant dans cette perspective, Son Excellence Monsieur. Yoosem-Kontou Noudjiamlao a rassuré l’UICN de tout son soutien, pour les actions à mener dans la zone transfrontalière et le Tchad en particulier, entre autres sur les points suivants :

 

♦ Mobilisation du corps diplomatique pour soutenir les actions d’urgence de lutte contre le braconnage

♦ Organisation d’un Match de Charité entre les Lions indomptables du Cameroun et les SAO du Tchad (sensibilisation, mobilisation des fonds, etc.) avec l’appui de l’ambassadeur de bonne volonté ;

♦ Organisation d’une rencontre de haut niveau au Tchad pour la mise en œuvre de l’accord tripartite en cours de signature ;

♦ Facilitation de la signature d’un accord cadre entre l’UICN et le Ministère de tutelle du Tchad ;

♦ Lobbying auprès des partenaires stratégiques comme l’UE ;

♦ Plaidoyer pour l’adhésion du Tchad comme membre de l’UICN

 

A la fin de sa visite, l’Ambassadeur n’a pas manqué de féliciter l’UICN pour son engagement effectif dans la lutte anti-braconnage. Tout en relevant l’importance de la coopération transfrontalière, et la nécessité pour les trois pays d’agir ensemble, il a souhaité que le plan d’action de la CEEAC ne reste pas dans les tiroirs.

 

La visite s’est achevée par une interview largement diffusée accordée par l’illustre hôte de l’UICN à Radio Environnement.

 

Contacts : leonard.usongo@iucn.org

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020