Projet UICN-FFBC : quel bilan après un an de mise en œuvre?

 

Bien vouloir télécharger en PDF l'article complet: Projet UICN-FFBC : quel bilan après un an de mise en œuvre?

 

Financé par le Fond Forestier du Bassin du Congo (FFBC)  à travers la Banque Africaine de Développement (BAD) et mis en œuvre par l’UICN, le projet « Appui à la Participation Multi-acteurs au Processus REDD au Cameroun, au Congo, au Gabon et en RCA » a pour but de favoriser l’émergence d’un cadre institutionnel participatif et équitable, contribuant efficacement à l’amélioration des conditions de vie des populations et à la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts.

 

Ce projet à caractère sous régional est déployé dans quatre pays du bassin du Congo (Cameroun, Congo, Gabon et RCA) en général, et particulièrement dans deux sites forestiers à caractère transfrontaliers à savoir : la TNS (Tri-National de la Sangha) regroupant le Cameroun, le Congo et la RCA et le TRIDOM (Tri-National Dja-Odzala-Minkébé) regroupant le Cameroun, le Congo et le Gabon.

 

Le regard rétrospectif sur les actions de ce projet depuis sa mise en œuvre en 2012, présente un bilan assez élogieux dont les principales réalisations sont :

 

  • Appui au Réseau de Foresterie communautaire pour l’élaboration d’une proposition pour la prise en compte des aspects REDD+ sur les dispositions relatives à la foresterie communautaire, dans le cadre de la révision de la loi forestière du Cameroun
  • Réalisation de trois études sur les mécanismes de partage des revenus issus de l’exploitation forestières réalisées pour le Cameroun, la RCA, le Congo. il ressort que le modèle de « Gestion des Redevances Forestières au Cameroun » est proposé pour être adapté en vue de la construction du mécanisme de partage des bénéfices de la REDD+,
  • Confection des dépliants sur la REDD+ et le Changement Climatique ont été produit en 4500 exemplaires en trois langues (français, sangho et lingala) puis distribué à au moins 3000 personnes.
  • Au moins 2135 personnes dont 1437 femmes et 1647 populations autochtones, sont formées et sensibilisées sur le processus REDD+ au Cameroun, Congo et RCA
  • Elaboration de trois documents de stratégie d’implication des femmes et des peuples autochtones au processus REDD vers une stratégie sous – régionale genre sur la REDD pour le Cameroun, le Congo et la RCA ,
  • Construction des synergies avec les autres initiatives REDD+ de la sous région, notamment celles sous l’égide de la COMIFAC. Cette synergie agissante renforce les impacts des initiatives au processus REDD+ et autres processus de gestion durable des ressources forestières,
  • Elaboration et validation par le MINEPDED du document technique devant aider le Cameroun dans l’élaboration de la stratégie nationale REDD + intitulé « Comment aborder la REDD+ au Cameroun »,
  • Appui aux réseaux de la CEFDHAC (REPALEAC, REFADD, REJEFAC) dans leurs actions de plaidoyer pour la prise en compte des populations vulnérables dans le processus REDD+,
  • Appui au groupe de travail climat de la COMIFAC, pour sa participation aux négociations de la 18 ème Conférence des Parties (COP 18) de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) tenue à Doha au Qatar.
  • Appui aux organisations de la société civile pour une meilleure participation dans le processus REDD+ dans leur pays respectif,
  • Développement d’une approche de suivi des facteurs de déforestation et de dégradation des forêts dans les aires protégées TNS et TRIDOM.

 

Ce bilan encourageant après une année de mise en œuvre laisse entrevois un avenir clair et plein de bonnes actions pour ce qui de favoriser l’émergence d’un cadre institutionnel participatif et équitable contribuant efficacement à l’amélioration des conditions de vie des populations et à la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts.

 

Bien vouloir télécharger l'article complet ci-dessous et pour de plus amples informations, bien vouloir contacter

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.