TRAFFIC : Grandes conclusions de l’atelier sur « le renforcement du processus national de contrôle de l’exploitation forestière illégale et du commerce associé au Cameroun »

 

 

Bien vouloir télécharger :

(1) Communiqué final de l’ATELIER NATIONAL DE FORMATION DU PERSONNEL DES FORCES DE MAINTIEN DE L’ORDRE (POLICE & GENDARMERIE) ET DE LA JUSTICE SUR LE RENFORCEMENT DU PROCESSUS NATIONAL DE CONTROLE DE L'EXPLOITATION FORESTIERE ILLÉGALE ET DU COMMERCE ASSOCIE

(2) Communiqué final  de l’ATELIER NATIONAL DE FORMATION DU PERSONNEL DU MINISTERE DES FINANCES (DOUANES ET PSRF) SUR LE RENFORCEMENT DU PROCESSUS NATIONAL DE CONTROLE DE L'EXPLOITATION FORESTIERE ILLÉGALE ET DU COMMERCE ASSOCIE

 

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet MINFOF/OIBT/TRAFFIC financé par l’Organisation Internationale des Bois Tropicaux (OIBT), se sont tenues successivement à Kribi deux sessions de formation sur le renforcement du processus national de contrôle de l'exploitation forestière illégale et du commerce associé. La première qui a eu lieu le 04 Mars, était destinée au personnel du Ministère des finances (Douane et PSRF) et la deuxième par contre, qui a eu lieu le 06 Mars, a concerné le personnel des forces de maintien de l’ordre (police & gendarmerie) et de la justice. Les objectifs de ces différentes sessions étaient les suivantes :

 

♦ Informer les participants sur les objectifs et résultats attendus du projet;

♦  Echanger et former la cible à la base des différents modules ;

♦  Sensibiliser et former les agents du MINFI et de forces de maintien de l’ordre sur les moyens dont l'exploitation forestière en violation des lois internationales (l'exploitation forestière illégale)/ nationales se déroule et son impact sur l'économie nationale;

♦  Et recueillir les avis et contributions du staff du MINFI et des forces de maintien de l’ordre à la mise en œuvre efficace de la réglementation forestière et combattre l’exploitation forestière illégale.

 

Sous la modération de M. EMADOUAN Clément, chargé d’études assistant à la Direction des forêts (Ministre des Forêts et de la Faune), ces ateliers nationaux de formation se sont déroulés en s’appuyant essentiellement sur les présentations reparties sur deux phases et les travaux de groupe.

 

Pour ce qui concerne les présentations, la première phase qui s’est voulue luminaire a été faites par l’Observateur indépendant. Elle a porté sur :

 

♦  la triple mission d’assistance technique auprès du MINFOF ;

♦  l’observation à travers les missions de terrain organisées en étroite collaboration avec le Bureau National de Contrôle (BNC) ;

♦  et la formation/renforcement des capacités (séminaires/ateliers, publications, etc.) ;

♦  et le bilan de l’OI.

 

Et La deuxième phase de présentation à été faite par les consultants ayant travaillé pour l’élaboration des contenus du manuel de formation. Cette deuxième phase de présentation visait à susciter les commentaires des participants en vue d’améliorer lesdites moutures comportant 06 modules à savoir :

 

♦  Module 1 : « Loi forestière et réglementation du secteur forêts au Cameroun »;

♦  Module 2 : « Suivi des opérations forestières et système de contrôle au Cameroun »;

♦  Module 3 : « Rôle des Douanes dans la mise en application de la réglementation forestière »;

♦  Module 4 : « Rôle de la Sureté Nationale dans la mise en application de la réglementation forestière »;

♦  Module 5 : « Rôle de la Gendarmerie Nationale dans la mise en application de la réglementation forestière »;

♦  Module 6 : « Rôle de la Justice dans la mise en application de la réglementation forestière ».

 

A la suite de ces présentations, les participants se sont réunis en groupe de réflexion, pour approfondir et améliorer le contenu des ces modules. Ainsi trois groupes ont été constitués dans chacune des sessions.  Ainsi qu’il suit :

 

A la première session les groupes de travail ont porté sur :

 

♦  Modules 1 et 2 ;

♦  Modules 4 et 5;

♦  Modules 3 et 6.

 

Et la deuxième session, les travaux de groupe ont porté sur :

 

♦  Module 4 ;

♦  Module 5;

♦  Module 6.

 

Au terme de ces travaux de groupe, les discussions qui s’en sont suivies pendant les restitutions en plénière ont abouti à des recommandations fortes à l’endroit des consultants pour l’amélioration du contenu des différents modules de formation.

 

C’est sur une note de recommandation que les deux ateliers ont pris fin. Les participants n’ont manqué de manifester leur zèle quant  à leur engagement à  participer activement à la mise en œuvre de la réglementation forestière.

 

Pour plus de précision sur le contenu de ces recommandations, vous pouvez consulter le communiqué final de ces ateliers nationaux ci-dessous:

 

 

Bien vouloir télécharger : 

(1) Communiqué final de l’ATELIER NATIONAL DE FORMATION DU PERSONNEL DES FORCES DE MAINTIEN DE L’ORDRE (POLICE & GENDARMERIE) ET DE LA JUSTICE SUR LE RENFORCEMENT DU PROCESSUS NATIONAL DE CONTROLE DE L'EXPLOITATION FORESTIERE ILLÉGALE ET DU COMMERCE ASSOCIE

(2) Communiqué final  de l’ATELIER NATIONAL DE FORMATION DU PERSONNEL DU MINISTERE DES FINANCES (DOUANES ET PSRF) SUR LE RENFORCEMENT DU PROCESSUS NATIONAL DE CONTROLE DE L'EXPLOITATION FORESTIERE ILLÉGALE ET DU COMMERCE ASSOCIE

 

Image credits:FMO, Justice © TRAFFIC

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020