Bienvenue à notre nouveau partenaire « The Nature Conservancy (TNC) » !

m

 

La « The Nature Conservancy (TNC) » a confirmé officiellement son adhésion au Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo (PFBC)

 


Washington DC (États-Unis d'Amérique), 07 septembre 2013 – La « The Nature Conservancy (TNC)» a confirmé officiellement son souhait de rejoindre le Partenariat pour les forêts du Bassin du Congo (PFBC).
Dans cette perspective, le TNCs'engage à respecter le cadre de coopération des membres du PFBC, dont elle a pris connaissance.

 

La mission de TNC consiste à préserver les plantes, les animaux et les communautés naturelles qui constituent la diversité de la vie sur terre, en protégeant les terres et les eaux dont ils ont besoin pour survivre.

 

TNC a été créée en 1951. Elle protège plus de 119 millions d’hectares de terres et environ 7 500 kilomètres de cours d’eau à travers le monde. Elle pilote plus de 100 projets de conservation marine et détient et gère le plus grand réseau de chasses gardées aux États-Unis. TNC est présente dans plus de 50 États et dans plus de 30 pays - en Amériques, en Asie, dans le Pacifique et en Afrique. Il s’agit d’une organisation fiable qui compte plus d’un million de membres, bénéficie d’une note de quatre étoiles attribuée par Charity Navigator, est accréditée par BBB Wise Giving Alliance et est classée la plus fiable parmi les 13 ONG les plus en vue, selon un sondage mené par Harris Interactive.

 

Les activités de TNC ont pour socle la science. Elle utilise une approche scientifique, avec l’appui de plus de 500 scientifiques. À travers des réseaux, des ateliers et des échanges, TNC partagent des connaissances avec des scientifiques à travers le monde. En 1995, TNC a développé le concept « Conservation by Design », une approche originale permettant de définir des priorités de conservation. Cette approche trouve du succès auprès des conservateurs du monde entier et a déjà été adoptée par bon nombre d’organisations de conservation et de services de parcs en Afrique.

 

TNC compte sur des partenariats pour obtenir des résultats de conservation durables. L’utilisation par TNC de stratégies de conservation sans confrontation, pragmatiques permet de travailler dans un esprit de collaboration avec des communautés locales, des sociétés, des institutions publiques, des individus et autres institutions.

 

L'essentiel de la biodiversité existe dans des zones habitées par des humains. Nous savons que la conservation ne peut être efficace si les communautés qui vivent sur des terres et qui en dépendent ne sont pas intégrées au processus de conservation. De l’Alaska à la Chine, de la Colombie à la Zambie, travailler avec les communautés est essentiel pour la conservation des écosystèmes les plus sensibles les plus menacés du point de vue biologique.

 

Depuis le lancement du programme TNC en Afrique en 2006, TNC a affuté les armes dont elle a besoin pour promouvoir la conservation sur ce continent de diversité. TNC assure la protection des écosystèmes terrestres, aquatiques et marins qui existent depuis des générations. TNC a pour objectifs de réaliser des résultats durables en matière de conservation, d’autonomiser les communautés locales afin d’améliorer leur qualité de vie et établir un équilibre entre les besoins des communautés et ceux de la nature.

 

Après avoir défini leurs priorités de conservation, TNC est focalisée sur des terres et des eaux sensibles qui s'étendent du Kenya à la Tanzanie, la Zambie, la Namibie, le Mozambique et tout récemment au Gabon. Ils poursuivent l’évaluation des menaces et opportunités ailleurs afin de déterminer comment étendre leurs programmes et partenariats dans le domaine de la conservation. C’est au regard de nos activités au Gabon et de notre intérêt pour le Bassin du Congo que TNC a souhaité intégrer le PFBC. La dite intervention au Gabon est menée en partenariat avec le gouvernement gabonais et son Agence des Parcs Nationaux (ANPN). « Nous travaillons avec le gouvernement gabonais sur le fleuve Ogoué et son bassin qui couvre la majeure partie du pays. Nous avons fourni de nouveaux financements et une expertise technique dans ce pays, en intégrant le fleuve Ogoué dans le Great Rivers Partnership Program (un partenariat secteur privé/TNC). (http://www.greatriverspartnership.org). Ce programme concerne, entre autres, assurer la gestion durable des forêts dans ce bassin. » écrit TNC dans sa lettre d’adhésion au PFBC

 

L’approche de TNC est basée sur le partenariat et les résultats en matière de conservation, ainsi que sa forte capacité à mobiliser et mettre à disposition de nouveaux financements et une expertise technique au profit du Bassin du Congo ; seraient d’une valeur inestimable pour le PFBC. TNC a désigné, Greg Overton, le Directeur des Affaires étrangères, comme personne de contact du PFBC et pour la région Afrique.

 

 

Bienvenue" à notre nouveau partenaire « The Nature Conservancy (TNC) » !

 

Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le site web de la « The Nature Conservancy (TNC) » 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.