Le défi de la pérennisation des investissements REDD+ : Cas d’étude dans le Sud Kwamouth, République démocratique du Congo

 

 

Bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

 

 

 

 

 

Résumé

Le district des Plateaux dans la province de Maï Ndombe en République démocratique du Congo(RDC) a vu se développer ces dernières années plusieurs initiatives visant à réduire la pression sur la forêt dans ce bassin d’approvisionnement de Kinshasa. L’agriculture sur abattis-brûlis pour la production de manioc et d’autres cultures de subsistance constitue le principal moteur de déforestation dans la zone. La pauvreté et la dépendance aux revenus tirés de la vente de produits agricoles et forestiers peu valorisés constituent les principales causes sous-jacentes de la diminution du couvert forestier.

 

C’est dans ce contexte que l’un des premiers projets pilote REDD+ de la RDC, le projet agroforestier Novacel Sud Kwamouth (NSK), financé par le Fonds forestier du bassin du Congo (FFBC), a vu le jour en 2011. Le projet NSK vise à atténuer la déforestation sur les plateaux des Batéké grâce à la promotion de techniques agroforestières durables et au renforcement des moyens de subsistance économique de la population, y compris les services sociaux de base.

 

 

La création du Groupe d’intérêt coopératif et économique du terroir Téké (GICET) répond au défi de pérenniser les investissements réalisés par le projet NSK dont le premier cycle de financement arrive à échéance en 2016. L’objectif principal de la coopérative est de poursuivre et d’étendre la dynamisation des échanges économiques sur les plateaux des Batéké par le développement d’une agriculture respectueuse de l’environnement. Sa création répond aux difficultés structurelles rencontrées par les agriculteurs, comme l’insécurité foncière, l’absence de gestion de la fertilité des sols, le manque d’infrastructures de transport, l’accès restreint aux moyens de production agricole modernes et l’accès limité aux services sociaux de base comme l’éducation et la santé. La formule coopérative répond également au besoin de promouvoir la solidarité à l’échelle du terroir.

 

 

La Facilité REDD de l’UE de l’Institut européen de la forêt (EFI) et ses partenaires ont appuyé l’opérationnalisation du GICET en 2015 en facilitant des activités de cartographie et de caractérisation des terrains (10 400 ha de savanes), de sensibilisation et de structuration des communautés, et d’élaboration du plan d’affaires de la coopérative. Ce document présente la synthèse de l’expérience acquise lors de cet appui et les leçons apprises pour la pérennisation des investissements REDD+ en RDC.

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger les documents ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020