Pour la première fois, les pays forestiers tropicaux se réunissent dans le Bassin du Congo

 

Les principaux produits du Sommet sont entre autres : le rapport sur l‘état des forêts des 3 bassins, la Déclaration conjointe adoptée par les Chefs d’Etat et  le consensus sur la signature  de l’accord de coopération  durant la Conférence de  Rio+20 prévu au Brésil  en 2012.

 

docs/doc_intern/GT COMIFAC/Sommet trois bassins - Photo-Facilitation.jpg

Le Sommet des 3 bassins  forestiers tropicaux a été organisé du 29 mai au 3 juin 2011 à Brazzaville au Congo. L'objectif global du sommet était de permettre l'établissement d'une coopération Sud-Sud, d'une part, et Nord-Sud, d'autre part, en  vue d'une gestion durable des écosystèmes forestiers des bassins du Congo, d'Amazonie et du Bornéo-Mékong, pour une plus grande contribution à la régulation et à la stabilisation du climat planétaire, la lutte contre la pauvreté et le développement économique des pays concernés. Il s’est agit spécifiquement de :

 

♦ S’informer sur l’état actuel des ressources forestières des bassins ;

  

♦ Permettre la signature du traité de coopération entre les bassins comme  une plateforme formelle de concertation et d’échanges sur les questions forestières et climatiques

 

♦ Adopter une  déclaration commune sur les forêts tropicales, le climat et le développement durable, dans le cadre des négociations du  futur accord sur le climat à Durban, en Afrique du Sud et des préparatifs du Sommet de Rio+20, au Brésil.

 

  

docs/doc_intern/GT COMIFAC/Sommet des trois Bassins - comifac.org.jpgLe  Sommet a connu plus de 500 participants dont les Chefs d’Etat (Guinée Équatoriale, Guyane Anglaise, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, République du Congo, Sao Tome et Principe), les Vice- Présidents (Angola, Tanzanie), les Premiers  Ministres (Cameroun, Rwanda, Tchad) , les Chefs de Délégation (Argentine, Afrique Du Sud, Brésil, Burundi, Canada, Chine, Espagne, France, Gambie, Indonésie, Japon, Mali, Nations Unies, Russie, Sénégal , Sri Lanka, Vénézuela ; les autres  organisations et institutions  : ACTO,  AFD, ASEAN,  BAD,  CEEAC, CEFDHAC,  CEMAC, CICOS, CIFOR, CIRAD, FAO, GEF, GIZ, NEPAD, OIBT, PNUD, PNUE, UNESCO, UICN, Union  Africaine, WCS, WWF, WRI, GLOBE et les secrétariats  des conventions : CBD, RAMSA. 

 

 

Trois articulations ont constitué les assises du Sommet des trois Bassins Forestiers Tropicaux:

 

♦ La réunion des experts (du 29 mai au 1er juin 2011) ;

 

♦ La  Conférence des Ministres (le 2 juin 2011) ; et

 

♦ Le Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement (le 3 juin 2011).

 

 

A l’issue du sommet des trois Bassins forestiers tropicaux, 3 principaux docs/doc_intern/GT COMIFAC/Sommet trois bassin -participants-www.congo-site.com.jpgproduits ont été obtenus: (i) le rapport sur l‘état des forêts des 3 bassins, (ii) la Déclaration conjointe adoptée par les Chefs d’Etat et (iii) le consensus sur la signature  de l’accord de coopération  durant la Conférence de  Rio+20 prévu au Brésil  en 2012.

 

 

Plusieurs événements  parallèles ont été également organisés en marge de cet important événement.

 

 

 

 

 

 

Bien vouloir télécharger:


 

Déclaration conjointe des chefs d’État et de gouvernement à l’occasion du premier Sommet sur les écosystèmes forestiers tropicaux des bassins de l’Amazonie, du Congo et de l’Asie du Sud-est      

 

 

 La situation des forêts dans le bassin amazonien, le bassin du Congo et l’Asie du Sud-Est : Les chefs d’État des trois bassins forestiers tropicaux se réunissent à Brazzaville du 29 mai au 3 juin pour établir de nouveaux modes de renforcer la coopération technique en matière forestière. Le « Sommet des trois bassins forestiers tropicaux » réunira des gouvernements et des partenaires s’occupant de ces questions cruciales afin d’améliorer la gestion et la conservation des importantes ressources forestières présentes dans le bassin amazonien, dans le bassin du Congo et en Asie du Sud-Est.

 

La FAO et l’OIBT soulignent que la valeur potentielle de nombreux biens et services fournis par les forêts tropicales denses dépasse de loin les avantages pouvant être tirés de pratiquement toute autre utilisation des terres. « D’après des études menées récemment, par exemple, la valeur des services rendus par les forêts tropicales (comme le piégeage du carbone, la conservation de la biodiversité et la protection des sols et de l’eau) pourrait atteindre plusieurs milliers de dollars par hectare » écrivent Eduardo Rojas-Briales, Sous-Directeur général du Département des forêts de la FAO et Emmanuel Ze Meka, Directeur exécutif de l’OIBT dans un nouveau rapport lancé à l’occasion du Sommet. La Situation des forêts dans le bassin amazonien, dans le bassin du Congo et en Asie du Sud-Est met en évidence les tendances des ressources forestières. Pour plus de détails sur le Sommet (http://www.fao.org/forestry/fr/)

 

 

RECAPITULATIF DES REUNIONS PARALLELES


CCR session 7 ACTIVITES PARALLELES AU SOMMET (3).pdf (625.9 kB)

CCR session 7 Sommet des 3 Bassins.pdf (129.4 kB)

 (Du haut vers le bas - Photo 2: www.comifac.org -  Photo 3: www.congo-site.com)

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.