Sommet des trois bassins forestiers tropicaux – visite du Ministre Henri DJOMBO à Yaoundé

 

Dans le cadre de la préparation du Sommet des trois bassins forestiers tropicaux qui se tiendra au Congo Brazzaville du 31 Mai au 3 Juin 2011, le Ministre Congolais du Développement Durable, de l'Economie Forestière et de l'Environnement, S.E. Henri DJOMBO a effectué le mercredi 6 avril 2011 une visite à Yaoundé au cours de laquelle il a rencontré les partenaires du PFBC, les Ambassadeurs des pays de la COMIFAC accrédités à Yaoundé et a présidé une Conférence de presse à l’intention des média et des partenaires. Tous les événements ont été organisés à l’Hôtel Hilton de Yaoundé par l’UICN en étroite collaboration avec la COMIFAC et la Facilitation  du PFBC.

 

docs/news/Fevrier-Avril 2011/Trois Bassin HCC - CAD - Bon.jpgLa Réunion des partenaires du PFBC qui constituait la première étape a connu la participation des Ambassadeurs des Etats Unis et d’Allemagne (Pays ex Facilitateurs du PFBC) et du Canada (actuel Facilitateur du PFBC),  les représentants de la COMIFAC, BAD, PACEBCo, WWF, UICN, les représentants des Ministères des Forêts et de la faune et de l’Environnement du Cameroun. Dans son mot d’accueil, le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, M. Raymond MBITIKON a souhaité la bienvenue au Ministre et aux  Partenaires avant de témoigner de la volonté et de l’engagement de la  COMIFAC à appuyer l’organisation du Sommet. Il a remercié le Ministre pour avoir choisi Yaoundé, le siège de la COMIFAC pour inaugurer une série de conférences de presses qui seront organisées à Paris et à New York.

 

docs/news/Fevrier-Avril 2011/Trois Bassin SE COMIFAC - Djombo.jpgPar la suite, Le Ministre Djombo a souligné fortement le symbole qu’est Yaoundé, Capitale de la conservation  pour le  Bassin du Congo car elle abrite le siège de la COMIFAC et est le  point de départ de la Déclaration de Yaoundé qui a donné naissance à la COMIFAC. Il est revenu sur l’origine du sommet des trois Bassins qui tire sa source d’une réunion des Chefs d’États des pays forestiers tropicaux tenu en 2007 en marge de l’Assemblée générale des Nation Unies. Ce processus a été consolidé en marge de la Conférence d’Oslo du 27 mai 2010 par une autre rencontre des Chefs d’Etats des pays des trois grands Bassins qui ont à cette occasion exprimé la nécessité de formaliser leur « union ». A cet effet, il a été proposé au Congo d’abriter le sommet des trois bassins forestiers tropicaux. Par conséquent, il a relevé que le Sommet est organisé par le Congo avec le concours de la COMIFAC, de la CEEAC et du PFBC ainsi que d’autres organisations internationales. Pour ce qui de la contribution des partenaires, le Congo souhaite obtenir des  contributions matérielles, intellectuelles  et/ou  financières. Il souhaite aussi que les partenaires  appuient  l’organisation des réunions techniques préparatoires prévues à Rio de Janeiro  du 12 au 14 mai 2011 et à Brazzaville du 31 mai au 1er juin 2011. Enfin, le Ministre a précisé que ce sommet s’inscrivait dans le cadre de la préparation de la position des pays forestiers tropicaux à la COP17 prévue à Durban en décembre 2011 et à la réunion de Rio+20.

 

Ce qu’il faudrait retenir des échanges est que l'objectif visé par ce sommet, en cette « Année Internationale des Forêts » est de renforcer la concertation avec les autres bassins, mener ensemble une dynamique de tous les pays tropicaux du monde et mettre en exergue les avancées du Bassin docs/news/Fevrier-Avril 2011/Trois Bassin USA - ALL Bon.jpgdu Congo en matière de conservation et de gestion durable des ressources (le Bassin du Congo ayant le taux de déforestation le plus bas) et d’apprendre de la technologie (transformation, industrialisation) des autres bassins. Les Produits attendus de ce Sommet sont entre autres l’état des lieux des forêts des 3 bassins (actuellement en étude par la FAO, UICN), la signature  d’un accord ou traité sur les forêts  tropicales dans les 3 bassins et la signature de la convention de collaboration entre ASEAN, ACTO et COMIFAC. Répondant à quelques questions des partenaires, le Ministre a au sujet du financement rassuré les participants de ce que certaines organisations ont déjà confirmé leurs contributions notamment la FAO, le PNUE, l’UICN, le WWF, le Secrétariat   de la CBD, l’OIBT et bien sûr le Gouvernement congolais. Il continue présentement à mobiliser les appuis. Au sujet de la COMIFAC, le Ministre a souligné que son rôle et sa place est  essentiels car elle est le partenaire clé  du Gouvernement Congolais. La COMIFAC va jouer un rôle majeur dans la finalisation des documents, la communication,  et les appuis multiformes à l’organisation du sommet. Le PFBC jouera un rôle essentiel dans la mobilisation des partenaires.

 

Au cours de la conférence de presse qui a suivi cette rencontre des partenaires, plus de 110 participants dont 54 représentants des média publics et privés et 56 représentants  des partenaires du PFBC y ont pris part. Le Ministre après un exposé reprenant les grandes lignes de son allocution devant les partenaires a répondu à une vingtaine de  questions touchant les domaines variés et incluant entre autres : Quelles sont les stratégies mises en œuvre pour limiter la destruction des forêts ? Quel est l’état des lieux  des forêts des 3 bassins ? Quel est l’état des lieux des textes qui  régissent la coopération entre les 3 bassins; Quel est le niveau  d’implication du Cameroun ? Est-ce que les populations des 3 bassins ont les mêmes problèmes ?... Des réponses ont été données par le Ministre   et complétées par la COMIFAC et l’UICN.

 

docs/news/Fevrier-Avril 2011/Trois Bassin conference presse Ambassadeurs.jpgA l’issue de la conférence, Il a été demandé au Facilitateur Délégué du PFBC de prononcer le mot de clôture de la Conférence. Il a insisté  sur les points suivants : (1) L’engagement des partenaires  à se conformer au cadre de coopération mis en place depuis 2003 ; (2) La continuité et la cohérence entre les  différents facilitations du  PFBC(USA, France, Allemagne et Canada), en témoignant de  la rencontre avec les Ambassadeurs des ex-facilitateurs juste avant la Conférence de presse ; (3) La concordance entre la feuille de route de la Facilitation pour la période 2010-2012  et les objectifs du Sommet ; (4) L’engagement des partenaires de Yaoundé, centre de gravité des initiatives de conservation du Bassin du Congo, d’appuyer cette initiative ; (5) La nécessité d’une bonne préparation, garante  d’une bonne réussite ; (6) L’engagement du PFBC à accompagner  le Congo en étroite collaboration avec la COMIFAC et la CEEAC, la mobilisation des partenaires … (7) La nécessité de poursuivre  la conscientisation, la communication  et la mobilisation de tous les partenaires pour que le Sommet soit une réussite.

 

Bien vouloir télécharger

Note conceptuelle du sommet des trois Bassins

Programme provisoire du sommet

Fiche d’inscription

 

Dans la presse

Sommet des Trois Bassins Forestiers Tropicaux de Brazzaville au Congo  

SOMMET DES TROIS BASSINS FORESTIERS TROPICAUX 

 

Photos: Chantal Wandja, UICN

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020