Appel à résumés: Au-delà de l’application des lois : communautés, gouvernance, incitations et utilisation durable dans la lutte contre le commerce illicite d’espèces sauvages

 

  Colloque en février 2015, Afrique du Sud

 

 Le Groupe de spécialistes de l'utilisation durable et bien- être (SULi) de l'UICN CEESP/SSC, l'Institut international pour l'environnement et le développement (IIED), le Ministère autrichien de l'environnement, le Centre d'excellence pour les décisions environnementales (CEED) de l'ARC (Australian Research Centre) et TRAFFIC (le réseau de surveillance du commerce d'espèces animales et plantes sauvages) organiseront un colloque sur les rôles des communautés, la gouvernance, les incitations et l’utilisation durable dans la lutte contre le commerce illicite d’espèces sauvages. Ce colloque se tiendra près de Johannesburg, Afrique du Sud, du 27 février au 1er mars 2015. L'objectif du colloque est d'évaluer si et dans quelles circonstances les approches d’intervention des populations locales sont susceptibles de porter leurs fruits dans la lutte contre les modèles actuels d'utilisation et de commerce illégaux d'espèces sauvages (plantes et animaux). En outre, il devrait fournir des exemples, des enseignements et des orientations afin d’aider les gouvernements, institutions et organisations à se conformer aux engagements internationaux pertinents. Les résultats de la conférence seront présentés dans le cadre de la conférence intergouvernementale sur le commerce illicite d’espèces sauvages qui se tiendra à Kasane, Botswana, en mars 2015.

 

Nous nous féliciterons en particulier de contributions de personnes qui sont membres de communautés concernées ou engagées dans la lutte contre la criminalité liée aux espèces de faune et flore sauvages, d’organisations de soutien de communautés et de personnes responsables aux niveaux gouvernemental ou intergouvernemental de la lutte contre cette criminalité. Vous êtes invités à soumettre des résumés sur tous les aspects du sujet, mais notamment des contributions relatives aux éléments suivants :

 

♦ Les impacts du renforcement de la loi sur les communautés : comment les stratégies de renforcement actuelles (l’essor du « militarisme vert ») impactent les communautés autochtones et locales ? 

 

 Comprendre et quantifier les impacts négatifs de la criminalité liée aux espèces sauvages sur les moyens de subsistance durables et le développement économique : comment cette criminalité affecte-t-elle les communautés autochtones et locales ? 

 

 Impliquer les communautés dans la conservation : où et comment le fait de renforcer le droit des communautés à gérer les ressources sauvages et à les utiliser ou en tirer profit a-t-il permis de réduire la criminalité liée aux espèces sauvages ? 

 

♦ Impliquer les communautés dans les efforts de renforcement de la loi : où et comment s’engagent des communautés dans le renforcement de l’application de la loi et quels facteurs sous-tendent la réussite ? 

 

 

 

Voir aussi le projet de programme plus détaillé du colloque ci-bas. 

 

Veuillez envoyer un résumé d’environ 300 mots à Sarah Pawlow à l’adresse suli.iucn@gmail.com au plus tard le 30 novembre 2014 en incluant l’expression « Call for Abstracts » dans le titre.

 

Bien vouloir télécharger...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020