Grandes conclusions de la deuxième réunion du Sous Groupe de Travail sur les Aires Protégées et la Faune Sauvage en Afrique Centrale (SGTAPFS)

 

La tenue de la deuxième réunion du Sous Groupe de Travail sur les Aires Protégées et la Faune Sauvage en Afrique Centrale (SGTAPFS) du 25 au 27 février 2014 à Libreville, République Gabonaise, a mobilité des experts de la faune et des aires protégées venant des Directions en charge de la Faune et/ou des Aires Protégées des des pays de l’espace COMIFAC, des Coordinations Nationales COMIFAC du Congo et du Gabon, du Groupe de Travail Biodiversité d’Afrique Centrale (GTBAC), du Secrétariat Général de la CEEAC, des Secrétariats Exécutifs de la COMIFAC et du RAPAC, des partenaires au développement (FAO, GIZ, JICA, ONUDC, UICN, WCS et WWF), des réseaux membres de la CEFDHAC (REFADD, REJEFAC) et des médias (Afrique Environnement Plus et RECEAC).

 

La rencontre s’est déroulée autour des sessions plénière où les participants ont eu droit à des présentations sur :

 

  • Le projet de guide sur la création des aires protégées transfrontalières en Afrique Centrale ;
  • les expériences de JICA en Malaisie sur la gestion des aires protégées ;
  • la boite à outils pour l’analyse de la criminalité liée aux espèces sauvages ;
  • les Perspectives de coopération entre l’ONUDC et les pays de la COMIFAC dans la lutte contre la criminalité aux espèces sauvages ;
  • le projet de Conservation de la Biodiversité en Forêt Tropicale à travers la Coexistence Durable entre l'Homme et l'Animal ;
  • l’état d’avancement de la mise en œuvre de l’Accord LAB TRIDOM entre le Cameroun, Congo et Gabon en vue de l’actualisation de la feuille de route pour la mise en œuvre de cet Accord.

 

et les travaux de groupe, qui ont permis d’approfondir les réflexions sur les sujets suscités.

 

Des échanges entre les participants, cette rencontre a conduit dans un premier temps, à la validation par les participants, du guide de création des APT, du cadre stratégique de la stratégie de gestion durable de la faune sous réserve de l’intégration des amendements et observations apportées et des feuilles de route actualisées pour la mise en œuvre des Accords LAB (TRIDOM et la Tripartite Cameroun-RCA-Tchad), à la reformulation du titre de la stratégie de gestion durable de la faune et à la prise en compte de la boite à outils pour l’analyse de la criminalité liée aux espèces sauvages et aux forêts et des propositions faites pour la participation de la sous région au Congrès Mondial de l’UICN sur les Parcs en Novembre 2014. Dans un deuxième temps, à la formulation d’un certain nombre de recommandations  à l’endroit des différentes parties impliquées dans la question des aires protégées et de la faune en Afrique Centrale. Ces recommandations portent sur :

 

  • la finalisation de la Stratégie sous régionale pour l’utilisation durable de la faune sauvage par les communautés autochtones et locales des pays de l’espace COMIFAC;
  • les dispositions nécessaires à prendre pour favoriser l’appropriation et la mise en œuvre du PAPECALF par les structures existantes qui traitent des questions relatives au renforcement de l’application de la loi faunique ;
  • la célébration conjointement la journée des aires protégées d’Afrique centrale à la date du 3 mars qui vient d’être adoptée comme journée internationale de la vie sauvage ;
  • la participation du Bassin du Congo au prochain Congrès Mondial de l’UICN sur les Parcs ;
  • et l’utilisation de la boite à outils pour l’analyse de la criminalité liée aux espèces sauvages et forêts, auprès du Secrétariat de la CITES avec copie à l’Office des Nations Unies pour la lutte contre la Drogue et le Crime (ONUDC).

 

Au terme de cette rencontre, les participants ont reconnu le succès de la SGTAPFS 2 à travers l’atteinte de ses résultats. Et ont donné tout le mérite à la COMIFAC et au RAPAC pour l’appui organisationnel, et à la GIZ et à la JICA pour leur appui technique et financier.

 

Pour plus de détail sur le déroulement de cette rencontre, veillez consulter le communiqué final ici-dessous.

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020