Vers un plaidoyer constant à tous les niveaux, en faveur d’une évaluation environnementale efficace dans les pays de l’espace COMIFAC

 

L’Afrique centrale se mobilise autour de l’ « Evaluation Environnementale et gestion durable de terres» au Burundi. Les participants  formulent 8 recommandations comprenant entre autres de  demander au SEEAC de mettre à contribution ses ententes de collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Réseau des parlementaires pour la gestion durable des forêts d’Afrique centrale (REPAR) en vue de promouvoir l’évaluation environnementale.

 

docs/news/nov-dec2009/fleuve logone-JMZ.jpgBujumbura (République du Burundi) - Du 24 au 25 Novembre 2011 - S’est tenu au Centre de Conférence et Recherche Scientifique de l'Université Lumière "CECORES", le 3ème Séminaire International Annuel du Secrétariat pour l’Evaluation Environnementale en Afrique Centrale (SEEAC) sur le thème « Evaluation Environnementale et gestion durable de terres en Afrique Centrale ». Organisé par le SEEAC et l’Association Burundaise pour les Etudes d’Impacts Environnementaux (ABEIE) et sous le patronage du Ministre de l’Eau, de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme du Burundi (MEEATU), ce séminaire a rassemblé plus de soixante participants dont des représentants des Associations Nationales membres du SEEAC, les représentants des organisations et institutions internationales, les Organisations de la société civile et des invités tant du secteur public que du secteur privé.

 

La cérémonie d’ouverture  a connu  deux allocutions. La première par le  Professeur Bernadette Habonimana qui a souhaité la bienvenue à tous les participants  et a introduit les concepts et définitions de base de l’Evaluation environnementale et de la gestion durable des terres en vue de permettre une compréhension commune du thème du Séminaire. Le discours d’ouverture a été prononcé par Son Excellence Monsieur Jean Marie Nibirantije, Ministre du MEEATU. Il  souligna, d’abord, que la question de la gestion durable des terres était, au Burundi, à l’ordre du jour, mais dans un contexte de crise foncière caractérisée par des déséquilibres divers dont l’insécurité humaine ressentie au niveau économique, au niveau social et au niveau environnemental. En réaction à cette crise, Son Excellence Nibirantije porta à la connaissance des participants que le Gouvernement du Burundi a amorcé une institutionnalisation progressive de l’évaluation environnementale qui devra se traduire dans la prochaine législation nationale. Pour finir, il a souhaité  plein succès aux travaux.

 

Suite à cette cérémonie d’ouverture, les participants ont visionné un film documentaire sur le  plaidoyer en matière de gestion durable des terres qui a été suivi par des séries de communications et des panels de discussions. A l’issue des travaux, les participants ont formulé 8 recommandations incluant entre autres  promouvoir un plaidoyer constant à tous les niveaux, en faveur d’une évaluation environnementale efficace ; demander au SEEAC de mettre à contribution ses ententes de collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Réseau des parlementaires pour la gestion durable des forêts d’Afrique centrale (REPAR) en vue de promouvoir l’évaluation environnementale ; Intégrer l’évaluation environnementale dans les processus décisionnels relatifs à la gestion durable des terres…

 

Pour de plus amples informations, bien vouloir télécharger :


♦ Le communiqué final du séminaire international de la SEEAC- ABEIE

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.