Le prix « GRASP-Ian Redmond Awards » récompenses les écologistes qui travaillent sur la ligne de front

 

 

 

Parmi les lauréats de la 2e édition du prix «GRASP-Ian Redmond Awards » pour la conservation se trouvent des citoyens africains et asiatiques qui luttent contre le braconnage et le commerce  illégal d’espèces sauvages,  forment des vétérinaires, promeuvent l'engagement communautaire et soutiennent la réintroduction des singes dans leurs habitats naturels.

 

L'annonce des lauréats a été faite lors de la Réunion régionale du Partenariat pour la survie des grands singes  (GRASP) en Asie du Sud-Est qui a eu lieu récemment à Kota Kinabalu, Sabah, en Malaisie.

 

Le prix, qui est organisé en partenariat avec la Fondation Born Free, a été créé pour encourager l'innovation,  les partenariats,  le leadership, et pour offrir de l'espoir dans le domaine de la conservation des grands singes. Il rend également hommage à  Ian Redmond, qui a contribué  à la création de GRASP en 2001.

 

Les lauréats qui ont été sélectionnés par un comité constitués d’experts dans le domaine de la conservation des grands singes, sont:

 

  • Peter Apell, un ougandais qui forme des vétérinaires locaux et effectue des soins d'urgence sur les singes capturés dans des pièges dans le cadre du Programme de surveillance des interventions de santé sur les Chimpanzéa (CHIMP).

 

  • Mamadou Saidou Deba Barry, un guinéen qui enquête sur le commerce illégal des grands singes et d'autres espèces sauvages en voie de disparition dans le cadre du programme « Guinée-Application de la Loi Faunique (GALF )» qui opère dans le cadre du Réseau EAGLE.

 

  • Edwin Sabuhoro, un rwandais  qui favorise les programmes de conservation incluant les communautés locales ainsi que des sources de revenus alternatives, dans et autour du Parc National des Volcans, avec l’aide du «Village culturel Iby'Iwacu ».

 

  • Jamartin Sihite, un indonésien  qui, depuis 2012, a réintroduit avec succès plus 167 orangs-outans dans des forêts protégées, via la Fondation de Bornéo Orangutan Survival (de BOSF).

 

«Le travail de ces quatre personnes est source d'inspiration», a déclaré Ian Redmond. «Je suis fier de reconnaître ces individus exceptionnels qui font preuve du type de vision novatrice dont nous allons avoir besoin si nous voulons que les grands singes survivent et prospèrent dans leurs habitats naturels.  Alors que nous sommes en pleine préparations des négociations sur le climat de Paris (Décembre 2015), la reconnaissance internationale de l'importance des forêts tropicales n'a jamais été aussi grande. Les singes font partie des «jardiniers de la forêt» les plus importants et nos lauréats ne sont pas seulement les sauveurs de ces singes, ils jouent également un rôle important dans le maintien des forêts et  la stabilité du climat, pour le bénéfice de tous ".

 

Les gagnants de la première édition du prix «GRASP-Ian Redmond Awards » pour la conservation de la nature étaient originaires du Nigeria, du Cameroun et de l'Indonésie, reflétant la  portée internationale du travail de GRASP.

 

"GRASP est heureux d'être en mesure de soutenir le travail de ces individus consacrés à la survie des grands singes," a déclaré Doug Cress, le coordinateur de GRASP. «Ils représentent l'avenir de la conservation des grands singes, et ils nous donnent de l'espoir."

 

Chaque gagnant reçoit une plaque commémorative et 5000 dollars (USD) pour soutenir son projet, grâce au soutien du GRASP et de la Fondation Born Free.

 

"Dans le domaine de la conservation, il y a beaucoup de héros méconnus qui travaillent sur la ligne de front et qui essayent d’attirer l’attention sur la protection et  la préservation des grands singes en Afrique et en Asie", a déclaré Will Travers, président de la Fondation Born Free.

 

 "Le prix «GRASP-Ian Redmond Awards » pour la conservation est un moyen important de reconnaître la contribution essentielle apportée par ces personnes dévouées, il permet de fournir une aide financière utile pour soutenir leurs efforts. Born Free est ravi d'être en mesure de parrainer ce prix et de promouvoir les lauréats de cette année".

 

 

Le GRASP est une alliance unique de 100 gouvernements nationaux, instituts de recherche, organisations de conservation, agences des Nations Unies et entreprises privées engagés pour la survie sur le long terme des grands singes et de leurs habitats en Afrique et en Asie.

 

Pour plus d’informations, bien vouloir consulter: ICI ou contacter info@grasp.org.

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.