Les Parlementaires se mobilisent en faveur du mécanisme de financement autonome de la COMIFAC - Une stratégie d’influence à destination des Gouvernements de la sous-région bientôt disponible

 

Au cours de l’Assemblée Générale du Réseau des Parlementaires pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers Denses et Humides d’Afrique Centrale (REPAR- CEFDHAC) couplé à l’Atelier de sensibilisation des parlementaires sur l’assèchement du lac-Tchad, les participants adoptent le  plan d’action  2012-2015 de la Coordination Régionale, modifient certaines dispositions du Règlement Intérieur du REPAR-CEFDHAC, mettent en place un nouveau bureau de la Coordination Régionale, préparent la 3ème Conférence internationale des parlementaires prévue à Libreville au Gabon, dont la tenue a été fixée au  mois de novembre 2012


N’Djamena(Tchad), 20 au 23 mars 2012 – S’est tenue l’Assemblée Générale du Réseau des Parlementaires pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers Denses et Humides d’Afrique Centrale (REPAR- CEFDHAC) couplé à l’Atelier de sensibilisation des parlementaires sur l’assèchement du lac-Tchad. La Réunion était organisée avec l’appui de la Coordination nationale du REPAR - Tchad et de la Coopération Technique Allemande(GIZ).

 

Y ont pris part une soixantaine de participants à savoir : les représentants des Parlementaires des coordinations nationales du REPAR, à l’exception du Rwanda, les Responsables des organisations sous-régionales en charge des questions forestières et environnementales, le président de la Commission du Bassin du Lac-Tchad, la Facilitation du PFBC,  les Partenaires au développement et  les Experts. Il s’agissait au cours de cette rencontre d’échanger sur les enjeux réels à la fois pour le fonctionnement et la dynamisation du réseau, mais aussi pour le Lac-Tchad dont le rythme d’assèchement actuel nécessite une attention au plus haut niveau des autorités tchadienne, et de la Sous-région et une mobilisation de la Communauté internationale.

 

Les travaux ont été introduits par une cérémonie protocolaire placée sous la haute présidence du Président de l’Assemblée Nationale du Tchad, le Très Honorable Dr Haroun KABADY, ponctuée tour à tour de huit allocutions. A l’issue de cette phase protocolaire d’ouverture, les participants sont entrés dans la phase technique des travaux après que le modérateur général ait au préalable rappelé les objectifs et mis en place le présidium chargé de la coordination des assises. Ainsi, qui a permis de suivre une série de communications en deux principales phases: (1) La présentation des rapports d’activités bilan de la coordination sortante par l’Hon. ZAM Jean Jacques Coordonnateur régional, et (2) les exposés thématiques sur la problématique des changements climatiques, de l’avancée du désert et de l’assèchement du Lac-Tchad ont par la suite donné l’occasion de saisir la situation actuelle du Lac-Tchad qui subit un assèchement rapide et continu avec des conséquences considérables sur le plan environnemental, économique, social et géostratégique.

 

Pour approfondir les réflexions amorcées après l’ensemble des exposés, les participants ont traité en commissions 4 thèmes majeurs et complémentaires à savoir : (1) Le plan d’action 2012-2015 du REPAR ; (2) L’organisation de la 3ème conférence internationale des parlementaires; (3) Stratégie d’influence du REPAR pour la contribution des Etats en faveur de la COMIFAC ; (4) Réponses à l’assèchement du Lac Tchad.

 

A la faveur des restitutions en plénière, les participants se sont accordés sur la nécessité pour le REPAR de poursuivre ses efforts en vue d’apporter une meilleure contribution à la consolidation de la gouvernance forestière et environnementale dans la Sous-Région. Au terme des assises, d’importantes résolutions au nombre de huit ont été prises à savoir entre autres sur la question du mécanisme de financement autonome de la COMIFAC, de mettre en œuvre une stratégie d’influence à destination des Gouvernements de la sous-région en s’appuyant sur un document de référence et une démarche  et concernant  la question de l’assèchement du Lac-Tchad, d’engager dans l’urgence sur la base d’une déclaration des parlementaires, un plaidoyer auprès des Gouvernements, de la Communauté internationale, des Partenaires, Bailleurs de fonds et mettre en place un comité chargé de préparer et de le conduire.

 

Bien vouloir télécharger:

 

Le Communiqué final

 

 

 

 

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.