RENOI : les OSC planifient les actions d’observation indépendante de l’exploitation forestière en RDC

 

 

Kinshasa/RD Congo- 14 février 2019 : En Afrique centrale, l’observation indépendante des forêts par les organisations de la société civile (OSC) peut améliorer la transparence et aider à renforcer le contrôle de l’illégalité de l’exploitation des ressources naturelles. Dans ce cadre, les OSC, membres du Réseau des observateurs indépendants des ressources naturelles en RDC, en sigle, RENOI-RDC, ont pris part, le 14 février 2019, au centre Loyola de la  Gombe/Kinshasa, à un atelier de planification des activités pour l’année 2019.

 

 

A en croire, Me Essylot Lubala, Coordonnateur de l’Observatoire pour la Gouvernance forestière (OGF) qui assure provisoirement le  Secrétariat du RENOI, « le regroupement des OSC autour du RENOI offre la possibilité à la RDC de faire face à la vulnérabilité des écosystèmes forestiers face aux crimes organisés, à la corruption, bref à la mauvaise gouvernance du secteur forestier et de toutes les ressources naturelles ». Ce qui créé, a-t-il renchéri, la pauvreté généralisée et de tensions sociales. S’appuyant sur le secteur forestier, il a rappelé que les activités illégales exercées, génèrent des sommes importantes et ont contribué à alimenter de longs conflits sanglants en Afrique. Les lois sont peu appliquées en RDC, pays disposant d’une solide législation forestière. Ceci pourrait être contourné par une implication des OSC dans la surveillance et monitoring en vue d’arrêter la déforestation rapide et la perte de revenus issus de l’exploitation de bois d’œuvre, a-t-il recommandé.

 

Dans son intervention, M. André Fache, Attaché de coopération et chargé de programme environnement et agriculture durable de la Délégation de l’Union Européenne en RDC a, à titre de conseil, formuler le vœu de voir les OSC développer des actions d’observation pour freiner l’élan de l’exploitation des ressources naturelles en RDC. Avant de solliciter l’implication des femmes pour renforcer l’équilibre séxospécifique et garantir la participation de toutes les parties prenantes au processus d’amélioration de la gouvernance forestière.

 

 

 

Quatre axes découlant de la stratégie nationale de l’Observation Indépendante adoptée en novembre 2018 ont été retenus par les participants pour mener la planification des activités qui seront mises en œuvre en 2019. Il s’agit, notamment : (i) renforcement des capacités; (ii) monitoring/suivi de l’exploitation forestière; (iii) communication, information et éducation et, (iv) plaidoyer/lobbying.

 

 

Pour votre gouverne, le réseau RENOI-RDC est appuyé par OGF dans le cadre du projet Voix des Citoyens pour le Changement -CV4C- (2017-2020) financé par l’UE, WRI et Université Wolverhampton. Ce projet tente donc de renforcer la contribution des OSC, de populations autochtones et communautés locales à l’amélioration de la gouvernance forestière et à la gestion durable forestière dans 5 pays du bassin du Congo (RDC, Congo, Gabon, RCA & Cameroun).

 

 

Alain Parfait NGULUNGU (Infovertes Afrique/RECEIAC)Renforcer

Email: ngulungu@gmail.com

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.