Réseau des Jeunes pour les Forêts d'Afrique Centrale (REJEFAC) : Le 85e membre du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) !

 

 

Yaoundé, le 13 septembre 2016, La Facilitation européenne du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo vient d’accueillir le Réseau des Jeunes pour les Forêts d'Afrique Centrale (REJEFAC) comme nouveau membre du PFBC.

 

 

En termes de représentation régionale, Le Réseau des Jeunes acteurs Environnementaux pour les forêts d’Afrique Centrale (REJEFAC), est l’un des réseaux thématiques de la CEFDHAC, et est constitué des ONGS et associations de jeunesse engagés dans la gestion durable des ressources naturelles du bassin du Congo. Le REJEFAC a été officiellement lancé en 2006 à Libreville lors du forum sous régional de la CEFDHAC sur la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique Centrale. En vue de structurer son organisation et son fonctionnement, le REJEFAC a tenu avec l’appui de la facilitation de l’UICN, et des partenaires au développement deux assemblées générales en 2008 et en 2012 à Douala.

 

 

Particulièrement lors de l’assemblée générale de 2008, les statuts Réseau ont été discutés, la Coordination Sous Régionale mise en place avec les points focaux élus et la feuille de route validée. Il couvre dix pays d'Afrique Centrale, et pourrait s'étendre dans tous les pays de l'Union Africaine ( et tisse déjà des liens avec l’union panafricaine de la jeunesse et les conseils nationaux des pays africains et de la sous-région dont certains sont des points focaux pays), Ces dix pays sont membres de l'espace COMIFAC (Commission des Forêts d'Afrique Centrale) ; Ces sont : le Burundi, le Cameroun, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la République Centrafricaine, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, le Rwanda, Sao Tomé & Principe et Tchad et bientôt l’Angola.

 

 

Par ailleurs, sous l’impulsion de la coordination régionale du REJEFAC, plusieurs autres rencontres stratégiques et thématiques ont été organisées en vue de renforcer la compréhension des missions du Réseau et son fonctionnement et le Réseau a aussi pu participer à maintes rencontres nationales et régionales de renforcement des capacités sur les thématiques en lien avec le plan de convergence telles que la REDD+ ; la processus de certification APV Flegt, Economie verte, biodiversité et autres... Ces assises ont permis entre autre de mettre en exergue l’importance des groupes de jeunes acteurs environnementaux dans la gestion durable des écosystèmes forestiers.

 

 

Au début du 2014, une rencontre régionale du REJEFAC a été organisée à Bafoussam,  République du Cameroun. A l’issu de laquelle, la contribution de la jeunesse du Bassin du Congo a été évaluée y compris un plan de communication Redd+, une stratégie d’implication des jeunes acteurs sur le processus Redd+ élaborés. Depuis 2012 et au fil de l’expérience, nous nous attelons à finaliser les orientations stratégiques susceptible d’améliorer la vision et mission du REJEFAC, mais surtout de rappeler à chaque membre du Bureau et point focal son rôle et ses responsabilités tant au niveau national et régional.

 

 

En termes de Coopération avec la COMIFAC et priorités en liens avec le Plan de Convergence 2 : Le REJEFAC est l'un des réseaux spécialisés de la CEFDHAC, qui lui, est une structure subsidiaire de la COMIFAC, focalisée sur volet 2 de la société civile de la sous-région et la pleine participation des acteurs au dialogue sous régional sur la gestion durable des ressources naturelles en Afrique Centrale. Sachant que les préoccupations sur le Genre et la jeunesse sont des Axes transversaux du Plan de Convergence 2 de la COMIFAC, nos priorités d'action s'inscrivent dans le cadre de notre mission qui est celle de la promotion de la participation des acteurs de la société civile en général, et des jeunes du Bassin du Congo en particulier, aux processus de développement durable. Ceci à travers leur implication effective dans les programmes de gestion durable des ressources naturelles en Afrique Centrale.

 

 Le REJEFAC compte désormais parmi les 85 pays et organisations membres du PFBC, qui travaillent ensemble en Afrique Centrale pour y promouvoir la gestion durable des ressources, l'amélioration des conditions de vie de la population et la protection de la biodiversité unique des forêts humides de la sous-région.

 

« Bienvenue » à notre nouveau membre « Réseau des Jeunes pour les Forêts d'Afrique Centrale (REJEFAC) :»

 

 

 

Contacts :

 

Mlle Tamoifo Nkom Marie,

Coordinatrice Régionale du REJEFAC

Yaoundé, République du Cameroun.

E-mail : tamoifo@gmail.com  /  tamoifo@outlook.fr

 

Et

 

M Lokofe longango king.

Point focal REJEFAC RDC

E-mail : kingerlokofe@yahoo.fr

 

Pour d’amples informations bien vouloir consulter : ICI

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.