Réseau Africain des Forêts Modèles (RAFM) : Vers l’harmonisation des outils de suivi évaluation participatif (SEP) dans les paysages des Forêts Modèles du Bassin du Congo

 

docs/news/Nov2010-Jan2011/RAFM_Participants_SEP_VSO_UICN.jpgLe 05 janvier 2011, la facilitation canadienne du PFBC, représentée par Messieurs Cleto Ndikumangenge (Facilitateur Délégué) et Dr Dany Dogmo Pokem (agent aux communications pour le PFBC), prenait part aux travaux d’harmonisation des outils de suivi évaluation participatif (SEP) qu’organisaient le SRAFM) et ses partenaires : VSO et UICN. Photo de gauche- Les participants réunis pour une photo de famille - @Patrick Nyemeck 

 

La rencontre a commencé par un rappel des résultats des trois dernières rencontres i) atelier  de mise en cohérence des outils de suivi-évaluation dans les paysages, y compris les paysages de Forêts Modèles (novembre 2009); ii) réunion de planification des activités du SEP dans les paysages de Forêts Modèles (aout 2010) et iii) réunion d’évaluation et d’élaboration des TDR du learning Group (septembre 2010).

 

docs/news/Nov2010-Jan2011/RAFM_Cleto_SEP_VSO_UICN.jpgL’un des enjeux de cette rencontre du 05 janvier 2011 : se familiariser aux activités de la feueille de route de la facilitation canadienne du PFBC. Pour ce faire, M. Cleto Ndikumagenge, facilitateur délégué a exposé sur le programme d’appui du Canada dans le Bassin du Congo. Le point crucial de sa communication a été la présentation des différents appuis de la facilitation canadienne : harmonisation des politiques forestières telles que soutenues par la COMIFAC et ses partenaires,  amélioration du plan de convergence de la COMIFAC, formation en foresterie dans les universités de la sous région, implication des femmes dans les programmes de gestion durable des écosystèmes. L’orateur a par ailleurs précisé que dans le domaine du suivi évaluation, la facilitation canadienne s’atèle à rendre cohérents les outils de planification de ce suivi évaluation élaborés par ses partenaires. Dans cette optique, M. Ndikumagenge a souligné la nécessité d’une synergie entre les outils en cours d’élaboration et ceux existant, ainsi que le plan de convergence de la COMIFAC qui reste le point d’ancrage de toutes les interventions des PFBC. Photo de droite: Cleto Ndikumangenge (Facilitateur Délégué)  - Exposé sur la feuille de route de la Facilitation canadienne - @Théophile BOUKI

 

Cette communication a été suivie par quatre autres. Les différents outils utilisés par les trois partenaires pour le suivi évaluation des changements initiés dans leurs programmes ont tour à tour été présentés :

 

docs/news/Nov2010-Jan2011/RAFM_VSO_SEP.jpgLe premier exposé présenté par M. Greg Spira a porté sur les objectifs de VSO en rapport avec l’opérationnalisation des activités dans les sites de Forêts Modèles. L’intervenant a fait ressortir des questions et indicateurs clés du SEP, présentant en même temps les différentes thèmes et variables du changement au plan de la participation des communautés locales, des maires et de la société civile dans la prise de décision et de l’implémentation des programmes de développement durable. Photo de gauche - M. Greg Spira (VSO) - expose sur les objectifs de VSO en rapport avec l’opérationnalisation des activités dans les sites de Forêts Modèles - @Théophile BOUKI

 

Messieurs Achile Momo et Greg Spira ont orienté le deuxième exposé sur les outils du SEP proposé par VSO, puis développé suivant les objectifs des Forêts Modèles. Il a aidé les participants à se familiariser à la méthodologie de changements des "Connaissances/Attitudes/Comportements ou Knowledge/Attitudes/Behaviour (K/A/B)", à l’analyse de base des impacts du programme au niveau des bénéficiaires, au registre d’activités et à la méthode d’évaluation des incidences fondée sur le «Photovoice».

 

♦ Le troisième exposé présenté par M. Dominique ENDAMANA de l’IUCN a porté sur le cadre d’Evaluation Participative de Performance du Paysage du Tri National de la Sangha (TNS). Une série d’indicateurs ont été développé et expérimentés par UICN afin d’évaluer les impacts du changement dans le paysage à cinq niveaux : capital naturel local, capital social, capital naturel global, capital humain et capital physique.

     

♦ Dans le quatrième exposé, M. Joachim GUIEBOURI représentant le SRAFM s’est attelé à présenter le guide de construction du SEP pour les Forêts Modèles du Bassin du Congo. Les actions à entreprendre par le learning group pour un suivi des changements du programme au plan local puis national ont été mises en relief. Quelques axes stratégiques de suivi ont été identifiés : dialogue politique,  gouvernance, aménagement durable, développement local,  communication et mobilisation des ressources. 

 

A la suite de ces exposés, les commentaires, questions et réponses des participants ont permis de relever la complémentarité de tous les outils présentés. Les recommandations suivantes ont été faites en vue d’une harmonisation desdits outils :

 

• Adapter chaque outil aux plans stratégiques et objectifs des différentes plateformes des Forêts Modèles ;

• Mettre en exergue les indicateurs d’évaluation du bien être humain afin d’évaluer la valeur ajoutée des Forêts Modèles sous l’angle de l’amélioration des conditions de vie des populations locales ;

• Faciliter l’appropriation des outils SEP par les acteurs locaux ;

• Elaborer un outil de SEP autocorrectif bien adapté aux conditions de vie des communautés locales ;

• Revoir la cohérence entre les outils élaborés et le plan de convergence de la COMIFAC.

 

Quatre dimensions de SEP des changements (axes d’évaluation du changement) des paysages des Forêts Modèles ont été ciblées :

 

Axes d’évaluation du changement

Leaders

  1. Milieu naturel

UICN

  1. Capacité organisationnelle des acteurs locaux

VSO

  1. Livelihood

UICN, VSO, SRAFM

  1. Cartographie des incidences

SRAFM et VSO

 

Au terme des travaux, une feuille de route a été proposée :

 

Activités

Partenaires

Chronogramme

Résultats attendus

MoU

Finaliser les outils en relation avec le plan stratégique du SRAFM et le plan de convergence de la COMIFAC

SRAFM

VSO

UICN

13/01

Outils finalisés et déposés au niveau du learning group

Documents SEP de chaque partenaire

Organiser une séance de validation de ces outils

SRAFM

20/01

Plan SEP validé

Document de SEP

Faire un briefing des volontaires sur le SEP

VSO

25/01

Les volontaires ont pris connaissances des outils SEP

Compte rendu du briefing

Elaborer les TDR des comités locaux SEP

UICN

31/01

TDR de formation rédigé et disponible

Document des TDR

Organiser l’atelier de formation des comités locaux SEP

SRAFM (learning group)

A déterminer

Les comités locaux SEP sont formés

Rapport de formation

 

Source: Julie GAGOE (SRAFM) Avec le concours de Dr. Dany Dogmo Pokem (PFBC)

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.