La Norvège cherche à réduire la déforestation en « premiers secours » aux changements climatiques – Planet Ark

 

La Norvège qui tient le haut du pavé des pays développés en investissant des milliards de dollars pour réduire la déforestation tropicale, a annoncé mercredi son intention d’intensifier ses efforts en guise de « premiers secours » face aux changements climatiques.

 

Le Premier Ministre Jens Stoltenberg, dont le pays est riche en gaz et en pétrole, a indiqué que de nouvelles mesures visant à réduire le réchauffement planétaire sont nécessaires maintenant, étant donné qu’un nouvel accord relatif au climat et dirigé par les Nations Unies n’interviendra qu’en 2015, avec effet à partir de 2020.

 

 « Pour l’instant, nous devons administrer des premiers soins au climat » a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

 

 « Le gouvernement va intensifier ses efforts pour réduire la déforestation et les émissions qui affectent le climat le plus rapidement, » a-t-il ajouté. Stoltenberg n’a cependant pas annoncé de nouveaux investissements ou de nouvelles cibles.

 

La déforestation, souvent pour des raisons agricoles, représente environ 17 pour cent des émissions de gaz à effet de serre de sources humaines. Les forêts, du Congo à l’Amazonie, absorbent le dioxyde de carbone de l’atmosphère au fur et à mesure qu’ils poussent et le libèrent lorsqu’ils pourrissent ou brûlent.

 

La Norvège a été la nation la plus généreuse en termes de dons destinés à réduire la déforestation tropicale avec des investissements annuels à hauteur de 500 millions de dollars ces dernières années, financés à partir de ses abondantes ressources en énergies fossiles.

 

Elle met en œuvre des programmes d’une valeur d'un milliard de dollars au Brésil et en Indonésie et des projets de moindre envergure dans des pays tels que la Guyane et la Tanzanie.

 

Stoltenberg a souligné que d’autres mesures d’urgence qu’on peut qualifier de premiers soins comprennent des réductions d’émissions industrielles de suie et de méthane, un puissant gaz à effet de serre, ainsi que des réductions de subventions aux combustibles fossiles.

 

Oil Change International, un groupe environnemental qui milite en faveur du passage à des énergies plus propres telles que le solaire et l'éolienne, estime que les subventions aux combustibles fossiles dans le monde entier atteindra 775 milliards de dollars en 2012.

Il estime également que la Norvège seule a octroyé presque 700 millions de dollars de subventions aux combustibles fossiles l’année dernière.

 

´Veuillez consulter l’article complet sur le site Internet official de Planet Ark

 

 (Reportage d'Alister Doyle, Correspondant environnemental ; Édité par Michael Roddy)

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020