Pacebco-Des antennes multifonctionnelles construites pour impulser le développement local dans les paysages.

 

 

Le PACEBCo vient d’achever la construction de six Antennes multifonctionnelles sur les neufs prévus. Il s’agit des antennes multifonctionnelles de (i) Mambele au Cameroun (Paysage TNS), Tondo au Congo (paysage Lac Télé-Lac Tumba), Vitshumbi en RDC et Burera au Rwanda (Paysage Virunga), Basankusu et Bongandanga en RDC (Paysage Maringa Lopori Wamba). Les constructions pour les  Antennes multifonctionnelles de Itebero (RDC) et Kamituga (RDC) du paysage Maiko Tayna Kahuzi Biega, ainsi que ceux de Akoga (Gabon) du paysage Monte Allen Monts de Cristal sont en cours de finalisation.

 

 

Ces Antennes multifonctionnelles sont appelés à impulser le développement local et à améliorer les conditions de vie des populations dans les zones périphériques des aires protégées dans les paysages cibles du Programme. Les Antennes multifonctionnelles ainsi construites disposent d’un bâtiment administratif et d’un bâtiment annexe.

 

 

Le Bâtiment administratif comprend entre autre (i) Une unité de microfinance, (ii) un centre multimédia, (iii) une salle de réunion, (iv) des salles d’attente et, (v) des bureaux.

 

 

Le Bâtiment annexe comprend un grand magasin pour le stockage des produits des populations destinés à la vente et d’un hangar servant de marché pour les populations autochtones et locales. Ce bâtiment abritera également une unité de production dont la fonction principale est de valoriser par la transformation, les PFNLs et autres produits locaux.

 

 

Il faut dire ici que les populations vivant dans les zones périphériques autour des aires protégées dans les paysages s’activent dans l’agriculture de subsistance, la cueillette, la chasse et la pêche, ainsi que le petit artisanat rural.  Ces populations autochtones et locales sont généralement vulnérables.

 

 

Leurs produits locaux entrent très peu dans les circuits de commercialisation existant au niveau national,  sous régional et international. La commercialisation est faite généralement au niveau local, à l’échelle individuel, et de manière non organisée, entrainant des prix de vente très bas, et des revenus également bas pour les ménages. Ces produits sont par ailleurs commercialisés sans transformation, et certains sont très périssables et saisonniers, alors que la demande dans les marchés nationaux, sous-régionaux, et internationaux est permanente, avec des prix d’achat relativement élevés.  Il faut également noter que les populations connaissent mal les techniques de collecte ou d’exploitation durable des ressources naturelle et ont besoin d’être formées et sensibilisées à cet effet.

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir consulter: ICI

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.