PPECF -Groupe ALPI- Groupe Rougier: Renforcement des capacités en matière de gestion forestière durable et d’exploitation à faible impact

 

Le Programme de « Promotion de l’exploitation certifiée des forêts » - PPECF  apporte  aux sociétés partenaires ALPI, PALLISCO et ROUGIER, réunies pour la circonstance en un consortium, un appui pour bénéficier d’une capacité de formation permanente en matière d’opérations liées à l’abattage contrôlé  (abattage proprement dit, tronçonnage et façonnage) et contribuer de la sorte à atteindre à l’horizon 2014 l’objectif d’une première certification forestière FSC – FM qu’il vient de relancer malgré la crise persistante

 

 

Bien vouloir télécharger le document complet: Termes de Référence du projet: Projet appui formation abattage contrôlé et élaboration des outils associés pour l’amélioration d’exploitation forestière durable

 

 

Objectifs, modalités et activités du projet

 

La mission d’appui sollicitée auprès du programme PPECF interviendra sur le plan méthodologique afin de répondre au mieux aux exigences de la gestion forestière durable à travers notamment la mise en œuvre d’une action de formation continue dans le domaine de l’Exploitation Forestière à Impact Réduit (EFIR), et par ce biais leur permettre de mieux répondre aux exigences du référentiel FSC (notamment sa nouvelle version). En particulier l’intervention du projet PPECF auprès du consortium bénéficiaire aura pour objectif principal d’apporter aux sociétés partenaires ALPI, PALLISCO et ROUGIER, réunies pour la circonstance en un consortium, un appui pour bénéficier d’une capacité de formation permanente en matière d’opérations liées à l’abattage contrôlé  (abattage proprement dit, tronçonnage et façonnage).

 

En effet, si des formations à l’abattage contrôlé sont proposées depuis plus de 10 ans dans la région, force est de constater que le caractère ponctuel de celles-ci a limité fortement la pleine intégration de ces pratiques au sein des entreprises forestières.

 

C’est pourquoi, pour être cette fois plus efficaces et surtout permettre de mettre en place une véritable dynamique de progrès, d’amélioration continue et enfin pour faire en sorte d’en maintenir les acquis en routine, ces formation devront être pratiques, souvent répétées et régulièrement évaluées. Cette approche de « suivi-évaluation » s’inscrit parfaitement dans une stratégie de gestion durable des forêts et dans un processus de certification de gestion forestière durable de type FSC.

 

Les objectifs du projet sont les suivants :

 

Objectif général:

 

Améliorer les techniques, la qualité et le suivi des opérations d’abattage et de tronçonnage des essences commerciales dans la perspective de la gestion durable des forêts et pour répondre aux exigences du référentiel FSC.

 

Objectifs spécifiques:

 

♦ Améliorer la sécurité et les conditions de travail du personnel ainsi que leur développement professionnel ;

♦ Améliorer les techniques d’abattage

♦ Augmenter le rendement matière et optimiser l’utilisation de la ressource par une meilleure technicité des opérateurs grâce à  une diminution des défauts et des purges (gain de 1 à 2 mètres cubes par arbre abattu) ;

 Diminuer les impacts négatifs sur le peuplement forestier et son environnement (sols, cours d’eaux, biodiversité, peuplement résiduel…) ;

 Faire des évaluations qualitatives et quantitatives de la production à partir d’une zone de référence ainsi que une évaluation sur les impacts environnementaux des activités d’abattage par rapport à une période de référence.

 Mettre en place au sein des entreprises bénéficières du projet des fiches de postes standardisés liés à l’abattage basé sur des incitants (prime/sanction) sans lequel les formations risquent de ne pas produire leurs effets dans le temps, et un système de suivi et d’évaluation efficace;

♦ Développer un réseau de formateurs interne en formant des formateurs au sein des entreprises.

♦ Elaborer un référentiel sur les bonnes pratiques liées à l’abattage en zone tropicale;

 

 

Bien vouloir télécharger le document complet: Termes de Référence du projet: Projet appui formation abattage contrôlé et élaboration des outils associés pour l’amélioration d’exploitation forestière durable

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.