Méthodes des empreintes génétiques et isotopiques au centre d’une conférence internationale à Eschborn (Allemagne)

 

Le rapport final de la conférence internationale est maintenant disponible

 

Bien vouloir télécharger aussi la brochure présentant les techniques méthodes des empreintes génétiques et isotopiques


Sur l'initiative du Ministère Fédéral de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Protection des Consommateurs (BMELV) avec l’appui conjointe du Forest Trust (TFT), l’Institut Johann Heinrich von Thünen (vTI), le Service de contrôle technique TÜV Rhénanie / AgroIsolab, la GTZ et le WWF, s’est  tenu du 3 au 4 novembre 2010 à Eschborn en République Fédéral d’Allemagne une conférence international sur le thème « Méthodes des empreintes génétiques et isotopiques – Outils pratiques pour vérifier l’origine déclarée du bois ». Y ont pris part, entre autres, les points focaux FLEGT, les représentants des administrations forestières et des centres de recherche du Bassin du Congo.

 

Dans son discours à la cérémonie d'ouverture, Stefan Paulus, Directeur de la Division « Environnement et Climat » de la GTZ, a souligné fortement l’importance de cette assise dans la quête des solutions pour combattre l’exploitation forestière illégale. Et, avant de souhaiter plein succès aux travaux,  il a exprimé sa satisfaction d’accueillir des participants venus aussi nombreux de tous les continents pour échanger sur les méthodes des empreintes génétiques et isotopiques. Le Secrétaire Général du Ministère de la Forêt et de la Faune (MINFOF), Cameroun, Mr Denis Koulagna, a de son côté exprimé l’intérêt de la participation du Cameroun à cette innovante initiative. Il a rappelé par la suite que le Cameroun a signé le 06 octobre 2010 l’Accord APV/FLEGT, qui instaure entre le Cameroun et l’Union européenne un régime d’autorisation FLEGT. Lequel régime régira désormais les exportations de bois en provenance du Cameroun vers l’Union européenne. Le Secrétaire Général a conclu son allocution sur une note d’espoir que tous les pays du bassin du Congo fondent sur les méthodes des empreintes génétiques et isotopiques, participant au processus FLEGT en cours.

 

Suite à cette cérémonie d'ouverture, il a été procédé en plénière par des présentations thématiques des experts  centrées sur sept points incluant entre autres: (1) introduction aux empreintes génétiques et isotopiques (2) Introduction à la traçabilité du bois et au rôle des empreintes (3) Les enseignements tirés du développement de systèmes de traçabilité du bois (4) Expérience pratique en matière d’application des techniques d'empreinte techniques (5) Réflexion de l'autorité de la CITES (6) Utilisation des techniques d'empreinte : point de vue des détaillants de bois (5) bases de données et autres défis à relever pour l'application pratique (7) Potentiel et défis liés aux techniques d’empreinte pour les entreprises privées.  À l'issue de ces présentations, des sessions de travaux en groupes ont été organisées dont l’un sur  « Discussion scientifique des résultats et des perspectives » et l’autre sur  « Échange entre pays producteurs, secteur privé et pays consommateurs sur différentes questions et les étapes suivantes envisageables ». 

 

En conclusion aux travaux, les participants ont formulé des recommandations pour les Etats et toutes les parties prenantes pour l’implémentation pratique sur le terrain des méthodes des empreintes génétiques et isotopiques sur le terrain,  notamment  sur : (1) l’opérationnalisation des empreintes génétiques et isotopiques avec l’idée d’une nouvelle facilité internationale  qui aura pour  mission de coordonner la recherche, animer les réseaux,  établir les standards internationaux volontaires, et la mise en œuvre de la base de données  (2) le fonctionnement de la base de données internationales sur les empreintes génétiques et isotopiques (3) l’implication au plus haut niveau de la COMIFAC dans les échanges sur les méthodes des empreintes génétiques et isotopiques.

 

Spécifiquement pour le Bassin du Congo, un atelier est prévu se tenir sur  les « Méthodes des empreintes génétiques et isotopiques » en Mars 2011 à Yaoundé  et Co-organisé par TFT et l’ l’Institut Johann Heinrich von Thünen (vTI) avec l’appui financier d’ITTO et le Ministère Fédéral de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Protection des Consommateurs (BMELV).

 

 Pour toutes informations complémentaires, bien vouloir contacter : Wittmann Tobias (tobias.wittmann@gtz.de)  et  von Scheliha, Dr. Stefanie (stefanie.scheliha@gtz.de) .

 

Téléchargez la documentation partielle de la conférence

  

Programme de la conférence

Note d'introduction, Ministère de la Forêt et de la Faune (MINFOF), Cameroun  - Denis Koulagna, Secrétaire général du ministère

L’appui allemand aux techniques d'empreinte Matthias Schwoerer, Ministère fédéral de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Protection des Consommateurs (BMELV)

Introduction à la traçabilité du bois et au rôle des empreintes - Johannes Zahnen, WWF Allemagne

Brève introduction aux empreintes génétiques et isotopiques, Présentation des résultats des projets Dr Bernd Degen, Johann-Heinrich von Thünen Institute, Génétique forestière et Dr Markus Boner, TÜV Rhénanie / AgroIsolab

Les enseignements tirés du développement de systèmes de traçabilité du bois - Germain Yene, Susanna Lohri, The Forest Trust 

Réflexion de l'autorité de la CITES - Dr Noel McGough, Autorité scientifique CITES du Royaume-Uni chargée des plantes for Plants

Expérience pratique en matière d’application des techniques d'empreinte techniques - Prof Andy Lowe, Doublehelix

Utilisation des techniques d'empreinte : point de vue des détaillants de bois - Michael Momme, Max Bahr

The way ahead: a new international facility for coordination (research, standards, database)

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.