PROJET MNV AU BURUNDI A l’heure de la sensibilisation et de la planification du processus REDD+

 

Un important atelier portant sur la sensibilisation, la planification du processus REDD+ et le lancement de la mise en place d’un système de surveillance et de MNV national s’est tenu les 26 et 27 mars 2013 à Bujumbura au Burundi.

 

docs/news/avril-mai-13/MNV-Bujumbura.jpgCo-organisé par le Ministère de l’Eau, de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme (MEEATU) et la FAO, cet atelier avait pour objectifs :

 

d’identifier les parties prenantes et les partenaires clés et de définir leurs rôles ainsi que leurs besoins en renforcement des capacités pour le développement du processus REDD+ et particulièrement dans la mise sur pied du Système National de Surveillance des Forêts (SNSF),

 

d’informer les différentes parties prenantes sur les objectifs, les résultats et les priorités du projet et

 

♦  damorcer les discussions sur les arrangements institutionnels du processus REDD+ et du SNSF, sur la

 

♦  méthodologie de rédaction du R-PP et sur la feuille de route du processus REDD+ et du SNSF.

 

Vu l’importance de la thématique, près de 70 participants ont été mobilisés, représentant différentes institutions notamment la Présidence de la République du Burundi, la Deuxième Vice-présidence de la République du Burundi, l’Assemblée Nationale, les ministères sectoriels, la BAD, l’Ambassade de Belgique, les organisations internationales, la société civile et les peuples autochtones, les médias publics et privés.

 

Sous la modération de M. Serge NGENDAKUMANA, spécialiste en politique et gouvernance environnementale, cette rencontre a connu trois grandes articulations :

 

1. La cérémonie d’ouverture

 

L’ouverture officielle de l’atelier a été assurée par l’Assistant du Ministre de l’Eau, de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire et de l’Urbanisme, M. Déogratias BABONWANAYO, par le Représentant de la COMIFAC M. Etienne MASUMBUKO, et par le Représentant de la FAO au Burundi M. Mohamed HAMA GARBA.

 

2. Les discussions en plénière et la formulation des recommandations

 

Une série de présentations ont porté notamment sur le projet MNV et son état d’avancement, l’état de l’environnement et des forêts au Burundi, l’avancement des négociations et des politiques sur le changement climatique au Burundi, le concept de REDD+ et de changement climatique, le SNSF, le processus de développement du R-PP et le partage des expériences du Cameroun sur le développement de son processus REDD+.

 

A l’issue de ces présentations, les participants ont pu s’exprimer. Ceci a conduit à la formulation de recommandations à l’endroit du Gouvernement Burundais, de la FAO et de la COMIFAC.

 

Il a ainsi été retenu que : Le gouvernement Burundais devra capitaliser toutes les données sur les inventaires forestiers disponibles au Burundi et à l’étranger et renforcer les institutions mises en place pour le REDD+ à travers l’élaboration d’un plan de mobilisation organisationnelle, technique et financier.

 

La FAO devra apporter un appui technique et organisationnel pour la mise en œuvre du processus REDD+ et la construction des éléments constituant l’outil MNV (inventaire et télédétection).

 

La COMIFAC devra renforcer l’intégration systématique de ses 4 pays membres impliqués dans le processus (Burundi, Tchad, Rwanda et Sao Tome & Principe), dans le développement des activités en Afrique Centrale et stimuler la coopération entre les différents pays de la sous région à travers les échanges Sud-Sud.

 

3. La construction de la feuille de route pour la R-PP

 

Les participants ont par ailleurs élaboré un plan d’action devant aboutir à la construction du document de préparation à la REDD+ d’ici Décembre 2013.

 

C’est avec beaucoup de satisfaction que les participants à cet atelier se sont séparés.

 

Bien vouloir télécharger:

 

Communiqué Final

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.