Bienvenue à notre nouveau partenaire "The Last Great Ape organisation (LAGA) & the Eco Activists for Governance and Law Enforcement ( EAGLE network)" !

 

The "Last Great Ape organisation (LAGA) & the Eco Activists for Governance and Law Enforcement ( EAGLE network)" adhère au Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo

 

Yaoundé (Cameroun), 05 septembre 2013 – The "Last Great Ape organisation (LAGA) & the Eco Activists for Governance and Law Enforcement ( EAGLE network)" a confirmé officiellement son adhésion au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo (PFBC). "LAGA & EAGLE network" s’engage à cet effet à respecter les principes de gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique Centrale, à travailler en étroite collaboration suivant le cadre de coopération des partenaires du PFBC et à appuyer la mise en œuvre du Plan de Convergence de la COMIFAC.

 

En devenant membre du PFBC, "LAGA & EAGLE network" espère améliorer son efficacité et augmenter son impact dans le Bassin du Congo, ceci en collaboration avec ses partenaires locaux et internationaux.

 

 

"LAGA & EAGLE network" est focalisé sur l’application des lois fauniques et s’appui sur la lutte contre la corruption pour traquer les trafiquants des espèces sauvages. "LAGA & EAGLE network" a développé des méthodes de travail avec les gouvernements en matière d’enquêtes, d’opérations d’interpellation, d'encadrement juridique et d’activités médiatiques pour favoriser l’application de la loi.

 

Le modèle "LAGA & EAGLE network" a pris corps au Cameroun et est désormais reproduit dans six pays membres d’un réseau. Il a permis aux pays de passer de zéro poursuite à un taux d’un grand trafiquant arrêté, poursuivi et condamné par semaine. Ce réseau a permis l’emprisonnement d’environ 900 trafiquants à ce jour.

 

Certains de ces membres envisagent de devenir par ailleurs membres du PFBC.

 

Quelques informations disponibles sur le site web de "LAGA & EAGLE network"-  

 

LAGA membre de EAGLE networkLAGA est l’ONG leader en matière d’application des lois fauniques en Afrique. Elle est unique au monde de par son approche et ses activités et travaille en collaboration avec les gouvernements. LAGA s’est établi avec au départ zéro poursuite en application des lois fauniques dans presque tous les pays d’Afrique de l’Ouest et centrale. Zéro est une référence assez marquante qui est restée la même pendant une décennie avec pourtant en place des lois suffisantes.

 

Aujourd’hui LAGA a établi une légitimité pour un nouveau modèle d’interaction entre une ONG et le gouvernement. Sept mois après sa légalisation, LAGA a permis d’entreprendre les premières poursuites au Cameroun. Depuis 2006, chaque semaine, un grand trafiquant est arrêté ; 87 % des trafiquants poursuivis sont derrière les barreaux dès leur arrestation sans possibilité de libération sous caution. Les poursuites sont satisfaisantes et ont déjà abouti à la peine maximale de 3 ans. Les réparations imputées aux incriminés ont atteint plus de 100 000 USD dans une affaire relative à la faune. Des efforts au niveau des média ont abouti sur la production et la diffusion de 365 messages télé, radio et presse écrite, soit un par jour.

 

Le Gouvernement camerounais est l’une des parties de CITES (la Convention des Nations Unies relative au commerce des Espèces menacées) qui a inclus une ONG dans la délégation et a désigné LAGA pour le prix Bavin international Award. Un prix que LAGA a reçu des mains du Secrétaire général de la Convention.

 

LAGA a été félicité pour ses réalisations dans le domaine de l’application des lois fauniques et pour son impact de manière générale à travers diverses lettres de recommandation.

 

REPRODUCTION

 

L’expérience du Cameroun a prouvé que l’application des lois fauniques existantes et l’établissement de normes mesurables pour l’efficacité de l’application, c.-à-d. le nombre de grands contrevenants des lois fauniques condamnés à des peines, sont possibles. Malheureusement, la référence pour cet indicateur est toujours zéro dans les sous-régions Afrique centrale et de l’Ouest, mettant en exergue la nécessité d’étendre le modèle LAGA. Le modèle a déjà été établi dans le cadre du projet PALF u Congo-Brazzaville et en République centrafricaine avec des interpellations et des poursuites. Au Gabon, le projet AALF a pour objectif de reproduire le modèle à travers l’ONG Conservation Justice. En dehors de la Centrafrique, le modèle se poursuit au Togo dans le cadre du projet TALFF et en Guinée Conakry dans le cadre du projet GALF. Tandis que le Tchad et le Nigeria sont toujours dans le processus.

 

« Bienvenue » à notre nouveau membre The "Last Great Ape organisation (LAGA) & the Eco Activists for Governance and Law Enforcement ( EAGLE network)"

 

Pour d‘amples informations, bien vouloir consulter le site web de The "Last Great Ape organisation (LAGA) & the Eco Activists for Governance and Law Enforcement ( EAGLE network)" 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.