COMIFAC : Présentation des résultats du projet JICA sur la promotion de la conservation et de l’utilisation durable de la biodiversité

 

 

L’hôtel Prince de Galles de Douala (Cameroun) a abrité un Atelier Présentation des résultats du projet de promotion de la conservation et de l’utilisation durable de la biodiversité et des mesures contre le changement climatique dans les pays de la COMIFAC le 31 janvier 2019. Ce, sous l’égide du Secrétariat exécutif de la COMIFAC et la Coopération Japonaise (JICA). 

                                 

 

Depuis le commencement du Projet dans les Pays de la COMIFAC (ci-après Projet JICA d’Appui à la COMIFAC) en août 2015, a fait savoir Mme la Directrice de JICA au cours de son mot d’ouverture, trois ans et demi se sont écoulés. Il reste donc environ un an et demi jusqu’à la fin du projet prévue pour juillet 2020, a-t-elle renchérie. Avant de réveler son intérêt à participer à cet atelier. Et  de souhaiter finalement de bons travaux aux participants.

 

 

Prenant la parole à cette occasion, M. Raymond Ndombandoye, SE de la COMIFAC a dans son intervention tenu à rappeler que durant l’année 2018, le projet a mis en œuvre « différentes activités telles que la formation des travaux laboratoires de bio prospection de l’APA au Rwanda, la formation de surveillance des forêts-Inventaire forestier au Gabon, le micro-projet pilote de l’espace COMIFAC Segment Cameroun ».

 

 

Avant de démontrer comment le projet a réalisé également l’appui à l’organisation de différentes réunions des Groupes Thématiques de la COMIFAC ainsi qu’à celle des tables rondes au Rwanda et au Gabon. De plus, il a fait savoir que le projet a appuyé « le personnel du Secrétariat à participer à la 24ème Conférence des Parties de la Convention-Cadre des Nations-Unis sur le Changement Climatique à Katowice au Pologne et à la 14ème Conférence des Parties de la Convention de la Diversité Biologique à Sharm El-Sheich en Egypte ».

 

 

A en croire, le modérateur de l’Atelier, M. Gervais Ludovic Itsoua, SEA COMIFAC, cette quatrième réunion du Comité de Pilotage dudit Projet avait pour but d’examiner l’état d’avancement des activités et de revoir l’orientation du Projet sur la base des résultats obtenus jusqu’à la fin de 2018, si besoin en était. Ainsi, les objectifs étaient, notamment : (i) examiner l’avancement des activités du Projet de 2018; (ii) revoir l’orientation du Projet sur la base des résultats obtenus jusqu’à la fin de 2018; et enfin, (iii) valider le Plan de Travail Annuel 2019 budgétisé.

 

 

Mettre les laboratoires de bio-prospection et d’inventaire forestier au service des pays de la COMIFAC

Deux exposés sur ces thématiques présentés respectivement par les experts JICA, Nimura et Sasakawa ont mis en évidence les recommandations pour recadrer ce projet. En effet, il s’agit de mettre en place de synergies en vue d’adresser les besoins des pays de la sous-région de manière désormais prioritaire.

 

 

Dans cette optique, les participants ont identifié les actions prioritaires par la suite, à savoir : (i) coordonner l’analyse de la valeur économique des APA dans l’espace COMIFAC ; (ii) normaliser et réglementer sur l’exploitation des APA ; (iii) mobiliser le secteur privé par des incitations économiques, et (iv) le renforcement des capacités de laboratoires de pays de la COMIFAC. En outre, l’aspect de la communication a été épinglé enfin. D’ou, l’importance d’établir de passerelles importantes pour informer les parties prenantes sur la mise en œuvre du projet.

 

 

A la clôture, le SE de la COMIFAC, M. Raymond Ngombandoye et Mme la Directrice de JICA ont respectivement apprécié la qualité des travaux. Le plus important est faire usage des acquis du projet. S’agissant de demandes adressées, il est important pour la JICA de savoir l’impact du projet sur le plan régional.

 

  Alain Parfait NGULUNGU (GTGF) & Raoul SIEMENI (RECEIAC)

 

 

Lire aussi:

COMIFAC : le projet JICA a présenté les résultats sur la promotion de la conservation et de l’utilisation durable de la biodiversité

 

Un atelier de présentation des résultats du projet de promotion de la conservation et de l’utilisation durable de la biodiversité et des mesures contre le changement climatique dans les pays de la COMIFAC s’est tenu le 31 janvier 2019, à Douala (Cameroun) organisé par le Secrétariat exécutif de la COMIFAC et la Coopération Japonaise (JICA).

 

 

Lancé en août 2015, ce projet sur la promotion de la conservation et de l’utilisation durable de la biodiversité et des mesures contre le changement climatique dans les pays de la sous région a totalisé trois ans et demi se sont écoulés, a déclaré la Directrice de JICA. Cette dernière a ajouté qu’il ne reste qu’environ un an et demi pour arriver au terme dudit projet, prévue pour juillet 2020. Avant de révéler son intérêt à participer à cet atelier.

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2021

Aucune actualité disponible.