Quatrième Journée des Aires protégées d’Afrique Centrale: La Lutte Anti-Braconnage(LAB) » et « Les aires marines protégées(AMP) mobilise à Libreville

 

Bien vouloir télécharger:

 

(1) l'Appel de Libreville à la valorisation du métier de l’Ecogarde – Appel adressé aux décideurs nationaux, aux partenaires financiers et techniques de la conservation, aux opérateurs du secteur privé, à la société civile et à la communauté internationale 

 

(2) Rapport final de la quatrième Journée des Aires protégées d’Afrique Centrale

 

docs/news/Juin-Aout-2013/JAPIV.jpgDu 09-10 juillet 2013, s’est tenue à Libreville-Gabon, une importante rencontre baptisée « Journée des Aires protégées d’Afrique Centrale ». Rendue à sa quatrième édition, elle était placée sous le triple patronage de la Commission Économique des États d’Afrique Centrale (CEEAC), la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et la Convention d’Abidjan. Cette rencontre a connu la présence très remarquée du Ministre des eaux et forets de la République Gabonaise, Monsieur Gabriel TCHANGO, venu rehausser l’image du JAP IV, qui se tenait dans un contexte où on note une avancée significative du braconnage dans la sous région Afrique Centrale et un retard en matière de la conservation des écosystèmes marins et côtiers  caractérisé par le faible nombre d’Aires Marines déclarées ou protégées.

 

Organisée par le Réseau des Aires Protégées d’Afrique Centrale (RAPAC), autour du thème : « La Lutte Anti-Braconnage(LAB) » et « Les aires marines protégées(AMP) »etde l’objectif général « célébrer les aires protégées en Afrique Centrale en échangeant sur les expériences et en menant des réflexions sur leurs modes de création et de gestion », prenaient part à cette rencontre, des professionnels de l’ensemble des pays de l’Afrique centrale, membres du RAPAC susceptibles d’influencer la création et la gestion durable des zones de conservation de la biodiversité terrestre et marine.

 

L’approche développée pour la gestion de cette JAP IV 2013, était basée sur des présentations et des débats pendant les sessions plénières, autour des thèmes majeurs suivants :

 

♦ Expérience de la lutte anti braconnage (LAB) dans la sous-région,

♦ Les outils de suivi de la lutte anti braconnage (LAB) et application de la loi,

♦ Les éco gardes et la lutte anti braconnage (LAB),

♦ La Gouvernance et la lutte anti braconnage (LAB),

♦ Gestion de la biodiversité marine et côtière, menaces et dispositifs de conservation,

♦ Échanges des données, synthèse des connaissances et cartographie,

♦ Planification côtière et cohérence entre secteurs dans un espace multi-usage,

♦ Visibilité des résultats.

 

Durant ces deux jours de réflexion approfondie autour du thème central, les participants ont formulé des recommandations visant à : améliorer les conditions de travail des écogardes pour des meilleurs résultats, renforcer l’administration judiciaire en matière d’application des lois sur la faune sauvage, développer des mesures incitative pour encourager les agents de la conservation à l’instar des prix, encourager les états à créer des aires protégées marines.

 

C’est sur cette note de recommandation et de lecture de la déclaration finale que les participants se sont séparées le dernier jour avec l’espoir de voire les répercutions positif de cette JAP dans les différents pays.

 

L’intégralité du compte rendue de cette rencontre est consignée dans un communiqué final qui peut être consulté sous le lien ci-après:  Communiqué Final de la quatrième Journée des Aires protégées d’Afrique Centrale (JAP IV 2013)

 

Relire sur le site web du RAPAC:

 

1ère Journée des AP le 09 Juillet 2013   :

 

 

2ème journée des AP le 10 Juillet 2013:

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2022

Aucune actualité disponible.